PRO­GRAMMES DE RÉ­COM­PENSES

Voya­ger fait rê­ver. Et lorsque le billet est of­fert «gra­tui­te­ment», le plai­sir est double. Ce n’est donc pas un ha­sard que les banques mettent toute «leur créativité, leur bon sens de mar­ke­teurs et leur gé­né­ro­si­té» pour éla­bo­rer des pro­grammes de fi­dé­li­té

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

Voya­ger et consom­mer aux frais des banques

La concur­rence bat son plein pour of­frir «le meilleur pro­gramme de ré­com­pense». Les re­tom­bées po­si­tives sont mul­tiples, tant sur l’in­clu­sion fi­nan­cière re­cher­chée par les éta­blis­se­ments de cré­dit que pour les com­pa­gnies aé­riennes en quête de «yield ma­na­ge­ment» leur per­met­tant de lais­ser le moins de sièges vides à bord de leurs vols. Les com­mer­çants sou­hai­tant vendre da­van­tage y trouvent aus­si leur compte, tout comme les clients ré­com­pen­sés pour leur consom­ma­tion. Les pro­grammes sont en constante amé­lio­ra­tion. Le prin­cipe de base est simple: plus vous uti­li­sez vos cartes ban­caires pour ef­fec­tuer vos dé­penses, plus vous avez une chance d’être ré­com­pen­sé. Les clients pré­fèrent, en gé­né­ral, l’échange de points/ miles contre des billets d’avion plu­tôt que n’im­porte quel autre ca­deau ou même l’ar­gent li­quide (cash back). Ce­ci dit, le bénéficiaire des miles de­vra s’ac­quit­ter des taxes d’aé­ro­port.

Ma­ga­zine a po­sé les mêmes ques­tions à cinq banques ci­tées par ordre al­pha­bé­tique pour connaître leur stra­té­gie de fi­dé­li­té.

BANK AU­DI. Une re­la­tion mu­tuel­le­ment bé­né­fique, c’est ce que pro­pose Bank Au­di à ses clients. Le groupe pro­pose un large éven­tail de cartes, aus­si utiles au Li­ban qu’à l’étran­ger. Les cartes co-bran­dées Bank Au­di MEA donnent à leurs dé­ten­teurs la pos­si­bi­li­té d’ac­cu­mu­ler des miles échan­geables contre des billets d’avion, à par­tir du mo­ment où ils prennent des vols de la MEA ou de n’im­porte la­quelle des 20 com­pa­gnies aé­riennes membres du ré­seau Sky­team, ou en­core par la simple uti­li­sa­tion de leurs cartes pour ef­fec­tuer des achats. La carte The Ul­ti­mate Ce­dar Miles World Elite est la plus pres­ti­gieuse des cartes bé­né­fi­ciant des stan­dards Mas­ter­card. Elle cible une clien­tèle nan­tie, dont les be­soins dé­passent ceux des clients Pla­ti­num. Leur pro­fil est ce­lui de per­sonnes qui re­cherchent les bonnes choses de la vie, comme des pri­vi­lèges et avan­tages ex­clu­sifs, dont la concier­ge­rie pri­vée. Cette carte leur offre un bo­nus de bien­ve­nue de 5 000 miles, un ac­cès gra­tuit et illi­mi­té à plus de 900 sa­lons VIP dans les aé­ro­ports, une carte sup­plé­men­taire liée au même en­semble de bé­né­fices Ce­dar Miles, un ser­vice de concier­ge­rie propre à un train de vie luxueux, une as­su­rance voyage al­lant jus­qu’à un mil­lion de dol­lars, une as­su­rance achats al­lant jus­qu’à 10 000 dol­lars, une as­su­rance pour vé­hi­cules de lo­ca­tion al­lant jus­qu’à 50 000 dol­lars, ain­si que des pri­vi­lèges liés à leurs sor­ties, leur shop­ping et leurs sé­jours dans des hô­tels de luxe. La carte Ul­ti­mate

Ce­dar Miles World Elite offre, par ailleurs, 1,5 mile pour chaque dol­lar dé­pen­sé, des miles qui res­te­ront va­lides pen­dant 5 ans à par­tir du pre­mier jour d’ac­cu­mu­la­tion de dé­penses.

Les cartes Ce­dar Miles Pla­ti­num et Clas­sic ciblent les per­sonnes à re­ve­nu moyen, à qui elles donnent un ac­cès gra­tuit et illi­mi­té aux sa­lons Ce­dar Lounge et Bei­rut Lounge de l’aé­ro­port Ra­fic Hariri, pour les pas­sa­gers voya­geant avec la MEA. Ces clients bé­né­fi­cient éga­le­ment d’un ac­cès gra­tuit et illi­mi­té à cer­tains sa­lons VIP d’aé­ro­ports de la ré­gion Me­na, sur pré­sen­ta­tion de ces cartes. La carte Ce­dar Miles Pla­ti­num offre 1 mile pour chaque dol­lar dé­pen­sé. Elle est pro­po­sée avec un bo­nus de bien­ve­nue de 3 000 miles, une as­su­rance voyage al­lant jus­qu’à 100 000 dol­lars et une as­su­rance achats al­lant jus­qu’à 1 500 dol­lars. La carte Vi­sa Ce­dar Miles LBP est la pre­mière carte sans contact co-bran­dée avec la MEA en livres li­ba­naises, qui pro­cure des miles ain­si qu’une ex­pé­rience de paie­ment de proxi­mi­té. Ses dé­ten­teurs se voient of­frir 1 mile pour chaque 2 000 livres dé­pen­sées, miles qui peuvent être échan­gés contre des billets d’avion de la MEA ou de l’une des 20 com­pa­gnies

aé­riennes membres du ré­seau Sky­team. Les por­teurs de cette carte bé­né­fi­cie­ront d’un bo­nus de bien­ve­nue de 3 000 miles, d’une as­su­rance voyage al­lant jus­qu’à 100 000 dol­lars et d’une as­su­rance achats al­lant jus­qu’à 1 500 dol­lars. Elle per­met éga­le­ment un ac­cès gra­tuit et illi­mi­té au Bei­rut Lounge de l’aé­ro­port, pour les pas­sa­gers pre­nant des vols de la MEA (vols co­dés ME). De­puis jan­vier et pour tout le mois de fé­vrier, Bank Au­di lance une cam­pagne pour sen­si­bi­li­ser les clients à la carte Vi­sa Ce­dar Miles LBP, en la pro­po­sant à 60 000 LL au lieu de 125 000 LL, as­sor­tie d’un bo­nus de bien­ve­nue de 3 000 miles of­ferts à la pre­mière tran­sac­tion. L’offre in­clut éga­le­ment un bon ca­deau de 150000 LL au du­ty-free, pour des achats d’une va­leur de 1 500 000 LL par mois. Bank Au­di pro­pose en­fin la carte The Cor­po­rate Ce­dar Miles, pro­cu­rant des miles lors de voyages d’af­faires. Cette carte per­met à une en­tre­prise de gé­rer et contrô­ler les dé­penses de ses em­ployés, puis de trans­for­mer ces dé­penses en bé­né­fices en ac­cu­mu­lant des Ce­dar Miles contre les dol­lars dé­pen­sés. Ain­si, 1 mile est ac­cor­dé pour chaque dol­lar dé­pen­sé, en plus d’un ac­cès gra­tuit et illi­mi­té à plus de 650 sa­lons VIP d’aé­ro­port. Les avan­tages pro­fitent à l’en­tre­prise comme à l’em­ployé. L’en­tre­prise re­çoit en ef­fet un bo­nus de bien­ve­nue de 2 000 miles, ajou­tés à son compte Ce­dar Miles. Elle ga­gne­ra 50% des miles ac­cu­mu­lés sur la carte, qui se­ront ajou­tés au même compte. L’em­ployé, lui, re­ce­vra éga­le­ment un bo­nus de bien­ve­nue de 2000 miles, ajou­tés à son propre compte Ce­dar Miles, compte qui re­ce­vra aus­si 50% des miles ac­cu­mu­lés sur la carte. En outre, un ac­cès com­plé­men­taire aux sa­lons Ce­dar Lounge et Bei­rut Lounge de l’aé­ro­port est ac­cor­dé aux pas­sa­gers voya­geant sur des vols de la MEA. Il est im­por­tant de si­gna­ler qu’il est pos­sible de de­man­der toutes les cartes de cré­dit en ligne sur www.au­di­cards.com

BANQUE LI­BA­NO-FRAN­ÇAISE. Le Li­ban est le cin­quième pays au monde avec la Banque Li­ba­no-fran­çaise à pro­po­ser une carte ban­caire en par­te­na­riat avec Air France KLM: la carte Air France KLM BLF. Grâce à cette carte qui al­lie les avan­tages d’une carte Vi­sa et les pri­vi­lèges du pro­gramme de fi­dé­li­té Flying Blue d’air France, les clients bé­né­fi­cient d’avan­tages in­com­pa­rables.

Pour tout dol­lar dé­pen­sé, le compte Flying Blue re­lié à la carte se voit cré­di­té jus­qu’à 1,5 mile. Avec jus­qu’à 5 000 bo­nus miles en ca­deau de bien­ve­nue, la carte Air France KLM BLF offre à son bénéficiaire des miles qui n’ex­pirent ja­mais, ain­si que la pos­si­bi­li­té de voya­ger vers plus de 1 000 des­ti­na­tions. De plus, cette carte com­porte un ser­vice d’as­su­rance avan­ta­geux, aus­si bien pour les voyages que sur les achats ef­fec­tués avec elle, mais aus­si des ser­vices de concier­ge­rie, un ac­cès illi­mi­té à 500 sa­lons VIP des aé­ro­ports in­ter­na­tio­naux, etc. Lors de l’ac­qui­si­tion de cette carte, 5 000 bo­nus miles sont of­ferts en guise de bien­ve­nue. En cu­mu­lant des miles, le client pour­ra en­suite les échan­ger contre des billets d’avion sur l’en­semble du ré­seau Air France KLM ou des 19 com­pa­gnies de l’al­liance Sky­team, vers plus de 1 000 des­ti­na­tions. Cette carte co-bran­dée Air France KLM-BLF in­clut éga­le­ment des as­su­rances voyage ain­si qu’une as­su­rance sur les achats ef­fec­tués avec la carte, ac­com­pa­gnée d’une pro­lon­ga­tion de la ga­ran­tie. Les dé­ten­teurs de cette carte pour­ront, avec leurs miles, être sur­clas­sés et ré­gler des ex­cé­dents de ba­gages. Ils peuvent échan­ger leurs miles chez plus de 100 par­te­naires non-aé­riens de Flying Blue, comme les hô­tels du groupe Ac­cor, Star­wood, Hil­ton, Mar­riot, les agences de lo­ca­tion de vé­hi­cules (Avis, Eu­rop­car) et chez d’autres pres­ta­taires pres­ti­gieux. Tout paie­ment par carte Air France KLM-BLFCHEZ ces par­te­naires per­met de dou­bler son cu­mul de miles: ceux of­ferts par les par­te­naires et ceux of­ferts par la banque. Par ailleurs, la BLF lance, deux fois par an, une pro­mo­tion per­met­tant au nou­veau por­teur de la carte de dou­bler ses miles de bien­ve­nue. Il peut bé­né­fi­cier des nom­breuses

pro­mo­tions que pro­pose Air France tout au long de l’an­née.

La carte Air France KLM-BLF et ce pro­gramme de fi­dé­li­té ont vrai­ment en­cou­ra­gé la jeune clien­tèle ain­si que tous les clients de la banque à voya­ger da­van­tage. Fin 2016, le nombre de dé­ten­teurs de cette carte avait dou­blé par rap­port à fin 2013. Cette carte re­pré­sente 56,4% des cartes de cré­dit à la BLF. Ce pro­gramme de fi­dé­li­té est le plus de­man­dé par­mi ceux of­ferts par la BLF.

BLOM BANK. Jocelyne Chah­wan, directrice gé­né­rale ad­jointe et directrice de la Banque de dé­tail, ex­plique que Blom Bank’s Gol­den

Points est l’un des pre­miers pro­grammes de fi­dé­li­té ap­pa­ru sur le mar­ché. En ef­fet, il y a plus de 15 ans, Blom Bank l’a lan­cé avec peu de par­te­naires, s’af­fi­chant comme l’un des pion­niers sur le mar­ché, as­so­cié à une liste di­ver­si­fiée de com­mer­çants et une pro­cé­dure d’échange in­tel­li­gente. Blom se dis­tingue des autres banques li­ba­naises en ré­com­pen­sant les por­teurs de ses cartes cré­dit et/ou dé­bit par l’oc­troi de Gol­den Points et Gol­den Miles. Les dé­ten­teurs de cartes Clas­sic, Gold, Ti­ta­nium,

Pla­ti­num et In­fi­nite cu­mulent points et miles. Une ap­pli­ca­tion mo­bile dé­diée, Blom Gol­den

Points, per­met en outre aux clients d’ex­plo­rer ai­sé­ment une large pa­no­plie de ré­com­penses et d’offres, échan­geables contre leurs Blom Gol­den Points/miles cu­mu­lés.

Le pro­gramme Blom Bank Gol­den Points/

miles est l’un des pro­grammes de fi­dé­li­té les plus gé­né­reux sur le mar­ché: Pour chaque dol­lar dé­pen­sé avec l’une des cartes Blom Bank, le client gagne 1 Blom Gol­den Mile et 1, 2 ou 3 Gol­den Points, se­lon le nombre de ses fac­tures do­mi­ci­liées. Aus­si est-il im­por­tant de sou­li­gner que les dé­ten­teurs de la carte In­fi­nite cu­mulent 1,5 miles pour chaque dol­lar dé­pen­sé. Les points et les miles cu­mu­lés en ver­tu du pro­gramme n’ont pas de date d’ex­pi­ra­tion. Par ailleurs, la pro­cé­dure d’échange des points/miles en­gran­gés est très flexible et per­met aux clients de choi­sir par­mi les op­tions sui­vantes:

Echan­ger leurs miles contre la ré­ser­va­tion d’un vol la com­pa­gnie aé­rienne de son choix, vers n’im­porte quelle des­ti­na­tion et aux dates que l’on dé­sire, via une large pa­no­plie de voya­gistes agréée par la banque.

Echan­ger ins­tan­ta­né­ment les points au­près d’un des agents com­mer­ciaux agréés par la banque (hô­tels, dé­taillants de pro­duits élec­tro­niques, pro­duits élec­tro­mé­na­gers, centres de beau­té et de gym, spa…etc.).

Echan­ger les points/miles de­puis n’im­porte quel site web dans le monde, en uti­li­sant une in­ter­face pra­tique grâce à des fonc­tion­na­li­tés dis­po­nibles sur l’ap­pli­ca­tion EBLOM.

Ce pro­gramme a ren­for­cé les re­la­tions de la banque avec ses clients et ses par­te­naires. La confiance de la clien­tèle exis­tante et po­ten­tielle de la Blom Bank va crois­sant, via un pro­gramme de fi­dé­li­té com­pé­ti­tif qui four­nit à ses bé­né­fi­ciaires des pri­vi­lèges spé­ci­fiques leur per­met­tant de choi­sir leurs propres ré­com­penses. Ce­la a éga­le­ment en­cou­ra­gé de nom­breux agents com­mer­ciaux à s’y as­so­cier. A la suite du lan­ce­ment du ere­wards ser­vice, Blom Bank a per­çu un ré­sul­tat instantané, concré­ti­sé par une pro­gres­sion mas­sive du taux d’échange des points et miles ain­si qu’un ren­for­ce­ment de la fi­dé­li­té et de l’en­ga­ge­ment de la clien­tèle.

BYBLOS BANK. Elie Abou Kha­lil, di­rec­teur du Dé­par­te­ment des pro­duits de dé­tail ex­plique que le pro­gramme de fi­dé­li­té des cartes, lan­cé en 2007, re­bap­ti­sé Akram Pro­gram, est consi­dé­ré comme le plus gé­né­reux au Li­ban. Grâce au Akram Pro­gram, les dé­ten­teurs de cartes peuvent cu­mu­ler des points/miles échan­geables contre des ca­deaux ou des billets d’avion aux des­ti­na­tions de leur choix, même du­rant la haute sai­son. En ma­tière de va­leur mo­né­taire, Byblos Bank a éta­bli des par­te­na­riats uniques avec des com­pa­gnies aé­riennes ma­jeures, ou­vrant un plus large choix de des­ti­na­tions. Les ré­ser­va­tions sont en­tiè­re­ment prises en charge par le

ser­vice clien­tèle, dis­po­nible 24/24h et 7j/7. L’ap­pli­ca­tion mo­bile Akra­mapp, lan­cée en 2014, per­met aux clients de consul­ter la liste des com­merces membres du ré­seau de la banque, la liste des ca­deaux et les des­ti­na­tions dis­po­nibles, avec le nombre de points re­quis pour cha­cun. L’app’ leur per­met éga­le­ment de ga­gner des points/miles gra­tuits grâce au jeu

Scratch & Score. Le pro­gramme de fi­dé­li­té de Byblos Bank per­met aux clients de col­lec­ter des points en uti­li­sant les cartes de dé­bit/cré­dit pour faire leurs achats au­près des mar­chands équipés de POS. De ma­nière gé­né­rale, pour chaque dol­lar amé­ri­cain dé­pen­sé, le client en­grange un point/mile sur la carte de cré­dit qu’elle soit li­bel­lée en livre li­ba­naise, eu­ro ou dol­lar. Les cartes World Elite per­mettent au client de ga­gner 1,5 point/mile pour chaque dol­lar dé­pen­sé. Byblos Bank pro­pose des offres sai­son­nières avec des des­ti­na­tions spé­ci­fiques pour le nombre de miles re­quis pour un billet d’avion. L’été der­nier, ses clients pou­vaient ga­gner un billet d’avion vers l’al­le­magne contre 25 000 miles. Par ailleurs, le ré­seau de com­mer­çants agréés par la Byblos Bank (mode, res­tau­rants, hô­tels, bi­joux, jouets, ap­pa­reils élec­tro­niques) pro­pose aux clients de dou­bler leur nombre de points s’ils règlent leurs achats par carte. Le lan­ce­ment du Akram

Pro­gram a vu une pro­gres­sion très si­gni­fi­ca­tive de l’uti­li­sa­tion des cartes ban­caires ain­si que l’aug­men­ta­tion de l’échange des points/miles ac­cu­mu­lés par les clients contre des ca­deaux/ billets d’avion de 20%, d’an­née en an­née.

SGBL. Tou­jours à la pointe de l’in­no­va­tion — une va­leur fon­da­men­tale du groupe —, la SGBL est une banque ac­tive, tou­jours en quête de so­lu­tions amé­lio­rant l’ex­pé­rience client. C’est pour­quoi elle a lan­cé, en 2016, Su­per

Re­wards, un pro­gramme de fi­dé­li­té in­édit sur le mar­ché, unique et in­no­vant. Tous les por­teurs de cartes SGBL peuvent ac­cu­mu­ler des points en ré­glant leurs achats par carte. Ils ont la pos­si­bi­li­té de dé­pen­ser les Su­per Re­wards em­ma­ga­si­nés au­près de tous les com­mer­çants mu­nis d’un ter­mi­nal de paie­ment (POS), au Li­ban comme à l’étran­ger, que ce soit dans les su­per­mar­chés, les res­tau­rants, les hô­tels, les agences de voyage, etc. ain­si que pour leurs achats en ligne. En moyenne, chaque dol­lar dé­pen­sé cor­res­pond à 1 Su­per Re­ward. L’avan­tage de ce pro­gramme est qu’il n’im­pose pas au client un ca­ta­logue pré­dé­fi­ni et li­mi­ta­tif. Le client peut ain­si dé­pen­ser ses points en toute li­ber­té. A la pointe de la tech­no­lo­gie, le

Su­per Re­wards se conjugue avec l’ap­pli­ca­tion mo­bile Ban­king with SGBL, grâce au­quel le client ac­tive, sur une fonc­tion­na­li­té dé­diée au pro­gramme, le compte de la carte choi­sie. En quelques se­condes, les points col­lec­tés sont trans­fé­rés sur son compte pour ef­fec­tuer une tran­sac­tion. Un simple clic suf­fit pour que les points soient re­ver­sés, sans at­tente, pour l’achat de son choix, quels que soient l’heure et le lieu où l’on se trouve.

Re­cher­chant constam­ment de nou­veaux ser­vices spé­ci­fiques à pro­po­ser sur le mar­ché, la SGBL a pro­fi­té des fêtes de fin d’an­née (du 15 au 28 dé­cembre à Le Mall-sin-el-fil et Le Mall-dbayé), pour ré­com­pen­ser ses clients ef­fec­tuant leurs achats avec leurs cartes Sg­bl­mas­ter­card. Il suf­fi­sait aux clients de pas­ser au stand dy­na­mique de la SGBL, pré­sen­ter leur fac­ture et le ti­cket jus­ti­fiant le paie­ment par carte. Ils pou­vaient en­suite ten­ter leur chance en jouant à la roue de la for­tune pour mul­ti­plier leurs points col­lec­tés lors de leurs em­plettes, par 10, 20, 50, 100 et même 200. L’opé­ra­tion a connu un grand suc­cès, avec plus de 500 clients par­ti­ci­pants. De plus, la SGBL a éga­le­ment lan­cé en dé­cembre une offre avec l’agence de voyage CTS Tra­vel & Tou­rism, per­met­tant aux dé­ten­teurs de cartes de mul­ti­plier par 5 le nombre des points col­lec­tés lors de l’achat de chaque billet d’avion et par 10 pour l’achat de chaque for­fait voyage avec leurs cartes. Por­tée par le suc­cès de cette opé­ra­tion, la SGBL re­lance au­jourd’hui cette offre avec le même voya­giste, jus­qu’au 30 avril 2017.

AÉ­RO­PORTS Les miles en­gran­gés per­mettent un ac­cès aux sa­lons VIP.

BANQUES, COM­PA­GNIES AÉ­RIENNES, CLIENTS, COM­MER­ÇANTS, TOUS Y TROUVENT LEUR AVAN­TAGE.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.