EN OC­TOBRE 2017

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

Un nou­veau clus­ter au coeur d'achra­fié

The Ba­ckyard Haz­mié,

Uru­guay Street et The

Vil­lage Dbayé ne sont que le dé­but d’une sé­rie de

clus­ters qui se dé­ve­loppent dans tout le pays. Le tout nou­veau «Res­to Saint-ni­co­las» se­ra inau­gu­ré au mois d’oc­tobre pro­chain à Achra­fié. Dé­cou­verte en ex­clu­si­vi­té pour Ma­ga­zine.

Après les suc­cès res­pec­tifs de The Vil­lage Dbayé et The Ba­ckyard Haz­mié et l’an­nonce de la réou­ver­ture de Uru­guay Street, la so­cié­té Ven­ture Group a ré­vé­lé, en ex­clu­si­vi­té pour Ma­ga­zine, les dé­tails du nou­veau bé­bé des par­te­naires Rabih Sa­ba et Mar­wan Ayoub: l’ou­ver­ture d’ici quelques mois d’un nou­veau pôle de res­tau­ra­tion, à Saint-ni­co­las, en plein coeur d’achra­fié.

Pour un in­ves­tis­se­ment de près de 40 mil­lions de dol­lars, le nou­veau pro­jet se veut un «clus­ter ur­bain» à taille hu­maine, qui s’ins­cri­ra dans l’at­mo­sphère du quar­tier.

«Contrai­re­ment à ceux de Haz­mié et de Dbayé, ce nou­veau lieu de vie se­ra si­tué en plein coeur d’achra­fié, dans le quar­tier de Saint-ni­co­las, juste en face de l’église, dé­voile Mar­wan Ayoub. En pleine ville, la de­mande est ain­si toute par­ti­cu­lière: elle se­ra com­po­sée es­sen­tiel­le­ment d’une clien­tèle d’af­faires en jour­née, tan­dis que le soir, l’en­droit pour­ra consti­tuer une nou­velle ba­lade noc­turne à Achra­fié».

Les tra­vaux ont dé­bu­té mi-2016 et sont dé­jà bien avan­cés. «Les cinq étages de par­kings sou­ter­rains sont pra­ti­que­ment prêts, pré­cise Rabih Sa­ba. Le clus­ter s’éten­dra sur 17 000 m2 et sa force ré­si­de­ra dans sa lo­ca­tion stra­té­gique. Ce pôle ré­pond à un vrai be­soin au Li­ban: se pro­me­ner en ville, là où l’es­pace pu­blic ne le per­met pas. Nous tra­vaillons donc sur une ar­chi­tec­ture par­ti­cu­lière, en­glo­bant une va­rié­té de res­tau­rants, de ca­fés et bars, comme dans n’im­porte quel centre-ville au monde digne de ce nom».

Le nou­veau clus­ter comp­te­ra six res­tau­rants qui s’ar­ti­cu­le­ront au­tour d’une place cen­trale et d’une an­cienne mai­son li­ba­naise construite il y a plus de cent ans et spé­cia­le­ment ré­no­vée pour l’oc­ca­sion. «Cha­cun de nos sites porte une iden­ti­té ar­chi­tec­tu­rale propre, dé­taille Mar­wan Ayoub, Pour ce­lui de Saint-ni­co­las, nous sou­hai­tons gar­der un es­prit orien­tal com­bi­né à l’ar­chi­tec­ture ur­baine, dans l’es­prit des mai­sons tra­di­tion­nelles li­ba­naises, comme dans l’an­cien Bey­routh.»

RES­TAU­RANTS VA­RIÉS. Les res­tau­rants pres­sen­tis pour s’ins­tal­ler sur le site se­ront va­riés. Par­mi les en­seignes dé­jà connues, le Li­ba­nais Ah­wak (d’ab­del-wa­hab), le «di­ner» à l’amé­ri­caine Road­ster, Bar Tar­tine, et un res­tau­rant ita­lien si­gné par le pro­prié­taire de Non­na (rue Ab­del­wa­hab). D’autres sont en­core en né­go­cia­tion. Le ti­cket moyen an­non­cé pour un re­pas dans ces lieux avoi­si­ne­rait les 20 à 25 dol­lars par per­sonne. Entre 300 et 400 em­plois se­ront aus­si di­rec­te­ment créés.

Pour les res­tau­ra­teurs, les avan­tages d’une

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.