DAI­LY ROAST

Yous­sef Ri­faï et Jo­seph Saa­dé, 27 ans, in­tro­duisent, sur le mar­ché li­ba­nais, le ca­fé in­fu­sé à froid, qu’ils dé­clinent sous dif­fé­rentes formes de bois­sons, du milk-shake aux cock­tails alcoolisés. Ren­contre.

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

Le ca­fé in­fu­sé à froid dé­barque au Li­ban

Com­ment est née l’idée de Dai­ly Roast? Jo­seph: J’ai dé­cou­vert la tendance du ca­fé in­fu­sé à froid il y a deux ans, lorsque je vi­vais à Wa­shing­ton, aux Etats-unis. Peu adepte du ca­fé, je suis lit­té­ra­le­ment de­ve­nu ac­cro à cette bois­son grâce à cette tech­nique. Le ca­fé est ma­cé­ré dans l’eau froide pen­dant au moins huit heures. Ré­sul­tat: il est moins acide et moins âcre.

En ren­trant au Li­ban, j’ai alors par­ta­gé cette dé­cou­verte avec Yous­sef, mon ami d’en­fance, qui tra­vaillait, lui, de­puis un an, dans une en­tre­prise fa­mi­liale por­tant jus­te­ment sur les ca­fés. Nous avons alors eu l’idée de lan­cer en­semble ce pro­duit au Li­ban. C’est ain­si qu’est né Dai­ly Roast. Pou­vez-vous dé­ve­lop­per le con­cept? Yous­sef: Le ca­fé in­fu­sé à froid nous sert de base pour in­ven­ter et dé­ve­lop­per toute une gamme de pro­duits à par­tir de cet in­gré­dient. Notre pro­duit phare est le «smoo­thie», à base de ca­fé à froid, au­quel nous as­so­cions plu­sieurs in­gré­dients frais, comme des dattes, des ba­nanes, du cho­co­lat, des amandes… Nous in­no­vons aus­si par une gamme de cock­tails alcoolisés à par­tir de ca­fé in­fu­sé à froid. Nous pré­pa­rons ces bois­sons sur un stand am­bu­lant qui nous suit lors d’évé­ne­ments pu­blics (comme der­niè­re­ment au Sa­lon du Cho­co­lat, sur les mar­chés de Noël...) ou pri­vés (ma­riages ou évé­ne­ments d’en­tre­prises...). Nous pro­po­sons une ving­taine de bois­sons sur notre carte, pour un ti­cket moyen de 6 dol­lars par pré­pa­ra­tion. Quels sont vos pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment? Yous­sef et Jo­seph: Nous al­lons com­men­cer par ou­vrir, très pro­chai­ne­ment à Bey­routh, un pre­mier ca­fé qui ne se­ra, nous l’es­pé­rons, qu’un dé­but. A terme, nous vou­lons dé­ve­lop­per Dai­ly Roast à l’échelle mon­diale.

Le Li­ban est un ex­cellent mar­ché pour dé­bu­ter et tes­ter un con­cept pou­vant être fran­chi­sé par la suite. D’ailleurs, nous avons dé­jà été ap­pro­chés pour l’ou­ver­ture d’une fran­chise au Moyen-orient. Nous es­pé­rons aus­si conqué­rir le mar­ché eu­ro­péen et amé­ri­cain.

FRAN­CHISE Dai­ly Roast es­père sé­duire au-de­là des fron­tières.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.