DU CÔ­TÉ DES BANQUES

AMENDEMENT DU TAUX DE RÉ­FÉ­RENCE

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

L’AS­SO­CIA­TION DES BANQUES au Li­ban (ABL) a re­com­man­dé à ses membres de re­le­ver le Bei­rut Re­fe­rence Rate (BBR) à 6,59% en fé­vrier, alors que ce taux était de 6,54% en jan­vier. Le taux, qui re­pré­sente le taux de ré­fé­rence dé­bi­teur en de­vises étran­gères, a rem­pla­cé le Li­bor en 2009. La BDL avait consi­dé­ré que le Li­bor ne re­flé­tait pas le coût de fi­nan­ce­ment des prêts au Li­ban. Pa­ral­lè­le­ment, L’ABL a pré­co­ni­sé à ses membres de re­le­ver le BBR sur les prêts en livres à 8,65% en fé­vrier, alors que ce taux était de 8,63% en jan­vier. La BDL a es­ti­mé que le BBR ne rem­place pas le Bei­rut Prime Len­ding Rate (le taux de base pri­vi­lé­giés des prêts) en dol­lars et en livres mais il consti­tue la base de cal­cul du taux dé­bi­teur pri­vi­lé­gié des banques (Prime Rate), après avoir ajou­té à ce taux, le coût des li­qui­di­tés et le re­fi­nan­ce­ment, ce­lui du risque cré­dit et des pro­fits des banques.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.