NOUS NE TOUCHERONS PAS À TAËF

Le Mensuel Magazine - - Revisitée -

Concer­nant les ques­tions de po­li­tiques in­ternes li­ba­naises, cheikh Naïm Kassem s’est mon­tré conci­liant sur la plu­part des dos­siers. Ci-des­sous, ses prin­ci­pales prises de po­si­tions lors de l’en­tre­tien:

«Nous avons, à maintes

● re­prises, ex­pri­mé notre at­ta­che­ment au ré­gime is­su de Taëf et nous ap­pe­lons à la mise en oeuvre in­té­grale de l’ac­cord. Nous n’avons au­cun pro­jet d’amen­de­ment de Taëf».

«Lorsque nous plai­dons

● pour une loi élec­to­rale juste, nous ap­pe­lons à l’ap­pli­ca­tion de la pro­por­tion­nelle, qui per­met à tous, aus­si bien la ma­jo­ri­té que la mi­no­ri­té, d’être re­pré­sen­tés au Par­le­ment.»

«La Ré­sis­tance et la lutte ● contre les tak­fi­ristes ne sont pas des pro­jets qui peuvent être in­ves­tis sur la scène in­terne pour en­gran­ger des di­vi­dendes po­li­tiques. Le Hez­bol­lah n’a ja­mais uti­li­sé sa force pour mo­di­fier un rap­port de force élec­to­ral, pour ob­te­nir des gains au ni­veau de la struc­ture du pou­voir ou pour chan­ger la po­si­tion du gou­ver­ne­ment dans un su­jet bien dé­ter­mi­né.»

«Le CPL est libre de

● conclure ses al­liances qui ne nous en­gagent en rien. Il nous te­nait in­for­més dès le dé­but de l’évo­lu­tion de ses contacts avec les Forces li­ba­naises.»

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.