BANQUE LI­BA­NO-FRAN­ÇAISE

Le Mensuel Magazine - - Économie Entreprises -

De­puis sa créa­tion, ex­plique Ta­nia Rizk, la BLF a tou­jours oeu­vré e fa­vo­ri­sant la crois­sance éco­no­mique et en contri­buant à une so­cié­té meilleure.

sa stra­té­gie d’en­tre­prise. Il s’agit de la pré­ser­va­tion de la vie, en par­tant du prin­cipe que toute per­sonne a droit à la sé­cu­ri­té ali­men­taire, aux soins mé­di­caux et à un lo­ge­ment; du ren­for­ce­ment de la com­mu­nau­té à travers l’amé­lio­ra­tion du bien-être des per­sonnes, de la lutte contre la dis­cri­mi­na­tion, de la pro­mo­tion des droits de la femme et de l’en­fant, ain­si que de l’en­cou­ra­ge­ment de l’entrepreneuriat et de l’éducation; du dé­ve­lop­pe­ment du­rable sur base de la pro­mo­tion d’une mi­ni­mi­sa­tion du dé­ga­ge­ment de CO2 d’ici 2020 et d’«un Le­vant en­core plus vert».

OU­TIL DE MA­NA­GE­MENT. Avec Axa ME, on com­mence à par­ler de la RSE comme d’un ou­til de ma­na­ge­ment, de per­for­mance et d’amé­lio­ra­tion de la pro­duc­ti­vi­té in­terne et de ses res­sources hu­maines. AXA ME a dé­fi­ni six groupes d’in­té­rêt RSE: les col­la­bo­ra­teurs, les clients, les four­nis­seurs, l’en­vi­ron­ne­ment, la com­mu­nau­té et les ac­tion­naires. AXA ME gère ces groupes d’in­té­rêt de ma­nière ac­tive et in­tègre pro­gres­si­ve­ment les ac­ti­vi­tés de RSE dans tous ses pro­ces­sus, ain­si que dans les ac­ti­vi­tés quo­ti­diennes de ses col­la­bo­ra­teurs. Dans le cadre du pi­lier «col­la­bo­ra­teurs», la com­pa­gnie d’as­su­rances s’in­ves­tit, en tant qu’em­ployeur res­pon­sable, pour un en­vi­ron­ne­ment de tra­vail fon­dé sur la di­ver­si­té AXA MIDDLE EAST.

Se­lon Ma­rianne Bou Ché­did, l’as­su­reur s’en­gage, entre autres, à ré­duire son im­pact di­rect sur l’en­vi­ron­ne­ment.

et l’éga­li­té des chances pour tous, pro­mou­vant la par­ti­ci­pa­tion des em­ployés, en­cou­ra­geant le dé­ve­lop­pe­ment pro­fes­sion­nel et fa­vo­ri­sant le bien-être des em­ployés. Se­lon Ma­rianne Bou Ché­did, res­pon­sable RSE à AXA ME, la com­pa­gnie, fi­dèle à son sta­tut d’as­su­reur, se fo­ca­lise sur la pré­ven­tion du risque san­té en of­frant un pro­gramme de bien-être dé­dié aux col­la­bo­ra­teurs. «En ce qui concerne les «clients», la so­cié­té se fo­ca­lise sur l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de ser­vice, qui re­pose avant tout sur la ca­pa­ci­té D’AXA Middle East à res­ter à l’écoute du client et à dé­tec­ter pré­ci­sé­ment les mo­tifs éven­tuels d’in­sa­tis­fac­tion, alors que pour le pi­lier «com­mu­nau­té», elle s’en­gage à im­plé­men­ter une po­li­tique de vo­lon­ta­riat, afin d’in­ci­ter les col­la­bo­ra­teurs à être ac­tifs dans la com­mu­nau­té. Les ac­ti­vi­tés de bé­né­vo­lat se­ront réa­li­sées en col­la­bo­ra­tion avec des or­ga­ni­sa­tions non gou­ver­ne­men­tales pion­nières dans le ser­vice de la so­cié­té. Ma­rianne Bou Ché­did, ré­vèle QU’AXA ME s’en­gage à ré­duire son im­pact di­rect sur l’«en­vi­ron­ne­ment» en gé­rant ac­ti­ve­ment ses dé­chets, ses émis­sions de CO2 et sa consom­ma­tion de res­sources na­tu­relles. Elle dé­voile, en outre, que l’as­su­reur

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.