Ren­dez-vous?

Le Mensuel Magazine - - Économie Immobilier -

De­puis quelques an­nées, les pro­jets im­mo­bi­liers de bu­reaux se mul­ti­plient un peu par­tout. Face à la sa­tu­ra­tion du mar­ché ré­si­den­tiel, les pro­mo­teurs se sont lan­cés sur ce nou­veau cré­neau mais la de­mande est-elle au

Il y au­rait à Beyrouth au moins 200000 mètres car­rés de bu­reaux en construc­tion et 150 000 mètres car­rés en proche ban­lieue (Sin el-fil, Mir­na Cha­lou­hi, Zal­ka, Dbayeh), se­lon les chiffres de la so­cié­té Ram­co. Après le boom im­mo­bi­lier qu’a connu le pays jus­qu’en 2010, les pro­mo­teurs ont com­men­cé à se lan­cer sur un sec­teur qui, pen­dant long­temps, a fait fi­gure de « lais­sé pour compte» de l’im­mo­bi­lier li­ba­nais. Com­ment ex­pli­quer cette nou­velle course aux pro­jets dits «de bu­reaux»?

Pour Guillaume Bou­dis­seau, ex­pert dans ce do­maine à Ram­co, «après cette grande vague im­mo­bi­lière au­tour du ré­si­den­tiel, le mar­ché a com­men­cé à s’es­souf­fler, les prix à grim­per, donc les pro­mo­teurs im­mo­bi­liers ont com­men­cé à cher­cher d’autres op­por­tu­ni­tés. Ils ont iden­ti­fié dans le sec­teur de l’im­mo­bi­lier d’af­faires une sorte de plan B. Les in­ves­tis­seurs ont pen­sé que c’était le nou­veau fi­lon, ajoute l’ex­pert. Les pre­miers pro­jets de bu­reaux se sont d’ailleurs bien écou­lés car ils ré­pon­daient à un vrai manque sur le mar­ché.»

LES QUAR­TIERS QUI MONTENT. Mais il ne suf­fit pas de construire pour sé­duire. En­core fau­til le faire là où le manque existe et où la de­mande. Les quar­tiers qui montent sont Ram­let el-bay­da et Jnah, qui sont des zones ac­tuel­le­ment en plein dé­ve­lop­pe­ment. «Les nou­veaux pro­jets qui s’y construisent comme The Adress, Unes­co Offices ou en­core BBC, ré­pondent ain­si à une vraie de­mande», se­lon Guillaume Bou­dis­seau.

Les quar­tiers sa­tu­rés sont ceux d’achra­fié, la Cor­niche du fleuve, où beau­coup de pro­jets sont pour­tant lan­cés, ce­lui de Ham­ra, où les ventes se font dif­fi­ciles car la de­mande com­mence à s’épui­ser.

«Je suis im­pres­sion­né par le nombre de nou­veaux pro­jets im­mo­bi­liers d’af­faires, alors que nous sommes en plein ra­len­tis­se­ment éco­no­mique, confie l’ex­pert. Les pro­mo­teurs se sont en­gouf­frés dans ce fi­lon, en mi­sant sur une re­prise avec beau­coup d’op­ti­misme, car la de­mande ne semble pas au ren­dez-vous, en tout cas pour les nou­veaux pro­jets».

C’est ce que confirme Elias Bou Neh­mé, pro­mo­teur qui a lan­cé en 2012 la construc­tion de Me­da­war 1 200, un pro­jet de bu­reaux près du port de Beyrouth. «A ce mo­ment là, il n’y

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.