PRIX DE L’ES­SENCE EN ARA­BIE SAOU­DITE

Le Mensuel Magazine - - Économie News Mena -

Le royaume wah­ha­bite pour­rait aug­men­ter les prix de l’es­sence de 30% dès juillet. Cette dé­marche s’ins­crit dans le cadre d’un plan de ré­forme des plus grands pays ex­por­ta­teurs de pé­trole dans le monde, afin d’ali­gner leurs prix aux ni­veaux du bench­mark à l’in­ter­na­tio­nal. En dé­cembre 2015, l’ara­bie saou­dite avait re­le­vé le prix de l’es­sence 95 de 0,6 rial/litre à 0,9 rial/litre. Mal­gré cette hausse, le royaume est res­té par­mi les pays où les prix de l’es­sence sont les plus bas. A pré­sent, le gou­ver­ne­ment saou­dien veut qu’il y ait pa­ri­té d’ici 2020 entre les prix de son es­sence et ceux pra­ti­qués au ni­veau in­ter­na­tio­nal. Cette po­li­tique condui­rait à plus d’ef­fi­cience en terme de consom­ma­tion d’éner­gie et al­lé­ge­rait les pres­sions des sub­ven­tions as­su­mées par le gou­ver­ne­ment. Le mi­nistre saou­dien de l’ener­gie n’a pas com­men­té le pour­cen­tage de ma­jo­ra­tion et la date d’en­trée en vi­gueur de la dé­ci­sion. Des ana­lystes ont in­di­qué que le royaume sui­vrait pro­ba­ble­ment la po­li­tique me­née par les Emi­rats arabes unis, en in­dexant ses prix de l’es­sence sur ceux des mar­chés in­ter­na­tio­naux. Se­lon l’au­to­ri­té du tou­risme du Qa­tar, le sec­teur de­vrait re­pré­sen­ter 5,2% du PIB au cours des pro­chaines an­nées et gé­né­rer 98000 em­plois avec une offre hô­te­lière com­pre­nant 6 300 chambres. Le Qa­tar pla­ni­fie d’in­ves­tir la somme de 45 mil­liards de dol­lars d’ici à 2030 dans le développement de la stra­té­gie na­tio­nale du tou­risme. Cette somme in­clut les 2,3 mil­liards $, ré­ser­vés aux ins­tal­la­tions du Mon­dial de Football de 2022.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.