PRI­SON DO­RÉE

Le Mensuel Magazine - - Hommes Et Femmes -

D'ha­bi­tude très dis­cret concer­nant tout ce qui touche le pré­sident Mi­chel Aoun et le Cou­rant pa­trio­tique libre (CPL), le Hez­bol­lah ne cache plus son in­quié­tude au su­jet des réelles in­ten­tions du chef du CPL, le mi­nistre Ge­bran Bas­sil. Des dé­pu­tés et des res­pon­sables du par­ti chiite n'hé­sitent plus à s'in­ter­ro­ger, ou­ver­te­ment, sur les mo­ti­va­tions du chef du plus grand par­ti chré­tien, et se de­mandent s'il est tou­jours convain­cu de l'al­liance conclue il y a onze ans par son beau-père, Mi­chel Aoun et le se­cré­taire gé­né­ral du Hez­bol­lah, sayyed Has­san Nas­ral­lah. Un ac­cord qui «a ré­sis­té à la guerre de juillet 2006, aux évé­ne­ment de mai 2008, à la crise sy­rienne, aux blo­cages po­li­tiques et aux pres­sions in­ter­na­tio­nales, mais qui semble me­na­cée par la loi élec­to­rale», se­lon un ob­ser­va­teur. Le Hez­bol­lah craint que M. Bas­sil soit, dé­sor­mais, plus in­té­res­sé par son al­liance avec Sa­mir Gea­gea que par l'en­tente avec le par­ti chiite. Le prince saou­dien Ab­del Moh­sen Ben Wa­lid Al Saoud, in­cul­pé pour tra­fic de drogue, n'a pas en­core été trans­fé­ré en pri­son, comme ce­la de­vrait être le cas. Il est tou­jours in­car­cé­ré au com­mis­sa­riat de Ho­beiche, à Ras-bey­routh, où les condi­tions de dé­ten­tion sont moins contrai­gnantes que dans le pé­ni­ten­cier de Rou­mié. Une en­quête pu­bliée sur le site Le­ba­non­de­bate, le 13 avril, qua­li­fie la cel­lule du prince d'«ap­par­te­ment pri­vé». «La porte n'est ja­mais fer­mée et le dé­te­nu se pro­mène li­bre­ment dans les cou­loirs du com­mis­sa­riat», pré­cise le site. L'ac­cu­sé se fait li­vrer les meilleurs mets des plus cé­lèbres trai­teurs de Bey­routh et uti­lise li­bre­ment son té­lé­phone por­table. Le prince Ab­del Moh­sen avait été ar­rê­té, en no­vembre 2015, à l'aé­ro­port de Bey­routh alors qu'il avait em­bar­qué sur son jet pri­vé deux tonnes de com­pri­més de Cap­ta­gon.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.