LA POIGNÉE DE MAIN QUI DÉ­RANGE

Le Mensuel Magazine - - Hommes Et Femmes -

La poignée de main échan­gée entre le muf­ti de la Ré­pu­blique, cheikh Ab­del La­tif De­rian, et l'am­bas­sa­deur de Sy­rie, Ali Ab­del Ka­rim Ali, dé­but avril, lors d'une cé­ré­mo­nie en hom­mage à l'écri­vain Ra­ghid Solh, à l'alum­ni de l'uni­ver­si­té amé­ri­caine, a sus­ci­té un tol­lé sur les ré­seaux so­ciaux. Des ob­ser­va­teurs aver­tis ont at­tri­bué cette cam­pagne de dé­ni­gre­ment à de l'«igno­rance». En ef­fet, les in­ter­nautes ne savent pas que cheikh De­rian doit son élec­tion à son poste au sou­tien qu'il a re­çu d'alaz­har mais aus­si de l'ins­ti­tu­tion re­li­gieuse sun­nite en Sy­rie, qui a tra­di­tion­nel­le­ment une grande in­fluence dans le choix du muf­ti au Li­ban. C'est l'am­bas­sa­deur Ali qui avait gé­ré ce dos­sier à l'époque.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.