Les sanc­tions élar­gies de Trump

Le Mensuel Magazine - - Partis -

Le se­cré­taire gé­né­ral du Cou­rant du Fu­tur (CDF), Ah­mad Ha­ri­ri, s'est ren­du à plu­sieurs re­prises dans la Bé­kaa-ouest, ces der­nières se­maines, pour ra­meu­ter ses troupes et ré­or­ga­ni­ser les rangs en pré­vi­sion des pro­chaines élec­tions lé­gis­la­tives. Le CDF es­time que l'an­cien mi­nistre de la Dé­fense, Ab­del Ra­him Mrad, qui dis­pose d'une so­lide base es­ti­mée à 9 000 voix, pour­rait per­cer la liste du cou­rant bleu et re­mettre en cause la re­pré­sen­ta­tion ex­clu­sive de la com­mu­nau­té sun­nite, exer­cée par Saad Ha­ri­ri de­puis des an­nées. Une per­cée de M. Mrad et d'autres membres de sa liste est d'au­tant plus plau­sible qu'une par­tie de la base du CDF a pris fait et cause pour l'an­cien mi­nistre de la Jus­tice, Achraf Ri­fi, qui ne cache pas son in­ten­tion de pré­sen­ter des can­di­dats dans les bas­tions sun­nites du pays. Une dé­lé­ga­tion com­pre­nant des mi­nistres, des dé­pu­tés et des ac­teurs du monde éco­no­mique doit se rendre à Wa­shing­ton, pro­chai­ne­ment, pour ten­ter de son­der l'ad­mi­nis­tra­tion du pré­sident Do­nald Trump sur ses in­ten­tions concer­nant les sanc­tions fi­nan­cières im­po­sées à des en­ti­tés et des in­di­vi­dus li­ba­nais pour «liens avec des or­ga­ni­sa­tions ter­ro­ristes». Cette vi­site est ju­gée «cru­ciale» car elle in­ter­vient à un mo­ment où des in­for­ma­tions, dis­til­lées par des mi­lieux mé­dia­tiques à Bey­routh et Wa­shing­ton, font état d'un dur­cis­se­ment des sanc­tions amé­ri­caines. Celles-ci ne tou­che­raient plus seule­ment des en­ti­tés ou des per­sonnes soup­çon­nées de liens avec le Hez­bol­lah mais des for­ma­tions po­li­tiques et des per­son­na­li­tés al­liées au par­ti chiite. Le mou­ve­ment Amal, le Par­ti sy­rien na­tio­nal so­cial et plu­sieurs autres mou­ve­ments du 8 mars se­raient vi­sés par les nou­velles sanc­tions du Tré­sor amé­ri­cain.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.