60%

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Les in­ci­ta­tions fi­nan­cières de la BDL vi­sant à sou­te­nir les sec­teurs pro­duc­tifs et l’ha­bi­tat ont per­mis l’oc­troi d’avances sub­ven­tion­nées par la BDL de 11 mil­liards $ ces 5 der­nières an­nées. Si on ajoute celles sub­ven­tion­nées par l’etat, le to­tal des fonds dé­diés au dé­ve­lop­pe­ment des sec­teurs éco­no­miques re­pré­sen­te­rait 14 mil­liards $, soit 60% pour les lo­ge­ments et 40% pour les autres do­maines. Riad Sa­la­mé dit s’at­tendre à une crois­sance en 2017 su­pé­rieure à 2016. Avant 1974 et la ten­dance d’ac­qui­si­tion d’un ap­par­te­ment dans un im­meuble lo­ti, la grande ma­jo­ri­té des Li­ba­nais vi­vaient dans des ap­par­te­ments en lo­ca­tion. Ce choix pré­sente plus d’un avan­tage pour le lo­ca­taire. A prio­ri, il n’a pas à payer un pre­mier ver­se­ment qui se­rait égal au mon­tant de plu­sieurs an­nées de loyer.

Il a une sou­plesse dans le chan­ge­ment de lieu de ré­si­dence et de la su­per­fi­cie de l’uni­té de lo­ge­ment lorsque la fa­mille s’agran­dit et/ou si le père de fa­mille change d’em­ployeur. Le fac­teur le plus im­por­tant de­meure l’éco­no­mie du ver­se­ment d’in­té­rêt en cas d’ob­ten­tion d’un prêt pour l’ac­qui­si­tion d’un lo­ge­ment. La lo­ca­tion d’une ré­si­dence pour­rait bien consti­tuer un choix pour toute la vie.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.