POSTES DE DÉ­PENSES

Le Mensuel Magazine - - Économie -

sont mul­tiples et les éta­blis­se­ments de cré­dit à ce ni­veau ne manquent pas d’es­prit créa­tif et d’in­no­va­tion. Les banques pro­posent, dans cet es­prit, leurs propres ca­deaux de ma­riage au couple. La liste est longue et les idées va­riées. La banque peut par exemple s’en­ga­ger à fi­nan­cer des billet d’avion pour deux per­sonnes vers des des­ti­na­tions pré­cises.

Cer­tains éta­blis­se­ments pro­posent une pé­riode de grâce pour le rem­bour­se­ment des men­sua­li­tés du prêt ban­caire, ou en­core un taux d’in­té­rêt dé­bi­teur gé­né­reux si l’ar­gent col­lec­té dans le compte ban­caire d’épargne Dî­ner, spec­tacle, feux d’ar­ti­fice, ca­deaux, la fac­ture peut vite de­ve­nir sa­lée.

est main­te­nu … Pa­ral­lè­le­ment, dans l’ob­jec­tif ul­time de fa­ci­li­ter la nou­velle vie de couple, cer­taines banques éta­blissent des liens de com­merce élec­tro­nique avec des points de vente pres­ti­gieux per­met­tant ain­si d’as­so­cier la liste de ma­riage des fu­turs époux à leur compte ban­caire en in­di­quant les postes de dé­penses. Un ma­riage se pré­pare, sur­tout si l’on n’a pas d’épargne. Il est très im­por­tant de bien ré­flé­chir à son fi­nan­ce­ment, car, en ef­fet, il ne s’agit là que d’une jour­née! Cer­tains n’ima­ginent même pas dé­pen­ser au­tant d’ar­gent pour un si court mo­ment alors que d’autres éco­no­misent toute leur vie pour se faire plai­sir.●

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.