AR­CHI­TEC­TURE AU­DA­CIEUSE

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Mark Dou­mit fait par­tie des pre­miers dé­ve­lop­peurs à avoir mi­sé sur le po­ten­tiel du quar­tier comme nou­veau pied à terre «bo­bo» de Bey­routh. Il y compte dé­jà plu­sieurs pro­jets. Par­mi eux, des pièces d’arts comme Fac­to­ry Lofts, l’un des pro­jets conçus par Ber­nard Khou­ry. Les sur­faces va­rient de 100 à 5 000 m2 pour un to­tal de 100 lofts ache­vés en 2016. Il af­firme avoir dé­jà écou­lé 80% de ces biens à un prix de 3 750 dol­lars le mètre car­ré.

«Les quar­tiers à l’aban­don sont, par dé­fi­ni­tion, dans les grandes villes comme New York et Londres, pro­pices aux lofts in­dus­triels, ex­plique Mark Dou­mit. Ils sont fa­ciles d’ac­cès et proches des axes rou­tiers ma­jeurs. Le prix du mètre car­ré de ce ter­rain était sen­si­ble­ment plus in­té­res­sant que ce qu’on ap­pelle le «triangle d’or» d’achrafié. Nous avons été les pre­miers à prendre le risque de nous y ins­tal­ler.»

À Jisr el-wa­ti, Ar­tist Lofts, un autre pro­jet de Mark Dou­mit et Ber­nard Khou­ry, ne peut guère lais­ser in­dif­fé­rent. L’ob­jec­tif est clai­re­ment af­fi­ché: faire du quar­tier le nou­veau So­ho li­ba­nais. Le concept: 30 lofts d’une su­per­fi­cie de 120 m2 à 250 m2. 90% d’entre eux ont été ven­dus pour 4 000 dol­lars le mètre car­ré. Avec une par­ti­cu­la­ri­té très aty­pique. «Un as­cen­seur pour voi­tures per­met au client de mon­ter son vé­hi­cule jus­qu’à son loft et même de le ga­rer dans le sa­lon s’il en a en­vie», pré­cise Mark Dou­mit. À Jisr el-wa­ti, Ar­tist Lofts, un autre pro­jet de Mark Dou­mit et Ber­nard Khou­ry, ne peut guère lais­ser in­dif­fé­rent.

LE QUAR­TIER A UN BEL AVE­NIR ET LES POINTS PO­SI­TIFS L’EM­PORTENT SUR LES IN­CON­VÉ­NIENTS: AU COEUR DE LA CA­PI­TALE, PROCHE DES AU­TO­ROUTES, DES PRIX AT­TRAC­TIFS.

Le quar­tier est alors des­ti­né à un pro­fil bien par­ti­cu­lier de Li­ba­nais: des clients dont les at­tentes se si­tuent très loin du conven­tion­nel. «Les 25 à 40 ans pour la grande ma­jo­ri­té: les jeunes couples, les cé­li­ba­taires, ceux qui ont vé­cu à l’étran­ger et qui connaissent le concept des lofts, ajoute le dé­ve­lop­peur. Ceux qui n’ont plus en­vie de me­ner le même mode de vie que leurs pa­rents».

D’AUTRES PRO­JETS. Mark Dou­mit ne compte pas s’ar­rê­ter là et an­nonce dé­jà un pro­chain in­ves­tis­se­ment, Wa­re­house & Lofts, à Nahr, juste en face du Bei­rut Art Cen­ter. Il se com­po­se­ra de sur­faces com­mer­ciales au rezde chaus­sée et de deux blocs au-des­sus, l’un ré­si­den­tiel et l’autre abri­tant des bu­reaux ou ate­liers. «Les sur­faces sont des mo­dules de 60 m2 et 90 m2, ce qui per­met de pou­voir en ache­ter deux ou trois et de les re­lier si l’on dé­sire une sur­face plus grande.» D’autres pro­jets ont été lan­cés, comme Fac­to­ry 4376 de Es­tates et de l’ar­chi­tecte Charles Ha­dife et CGI Ur­ban Dream. «Avec les autres dé­ve­lop­peurs, nous al­lons créer So­ho Bei­rut, qui se com­po­se­ra d’une nou­velle com­mu­nau­té de jeunes et d’ar­tistes ha­bi­tant le quar­tier, an­nonce Mark Dou­mit. Nous pré­voyons en­semble d’uni­fier le style des trot­toirs, des jar­dins, de l’éclai­rage. Il y au­ra des res­tau­rants et des bou­tiques ten­dances, le tout avec une ar­chi­tec­ture hors du com­mun.»

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.