LES ABAT­TE­MENTS

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Lors­qu’il s’agit de trans­mis­sions en ligne directe (entre pa­rents et en­fants) des abat­te­ments sup­plé­men­taires s’im­posent (à condi­tion que le to­tal ne dé­passe pas la li­mite de 40 000 000 L.L):

LIEN PARENTAL AVEC LE DÉ­FUNT En­fant (hé­ri­tier)

En­fant (hé­ri­tier) mi­neur

En­fant (hé­ri­tier)

En­fant (hé­ri­tier)

En­fant (hé­ri­tier) Les droits de suc­ces­sion sont cal­cu­lés pour chaque hé­ri­tier sur leur part, sous­traite de l’abat­te­ment. En ef­fet, un abat­te­ment (dif­fé­rent se­lon le lien de pa­ren­té entre l’hé­ri­tier et le dé­funt) est opé­ré sur la part de cha­cun.

Sui­vant l’ar­ticle 9 du dé­cret lé­gis­la­tif 146/1959, les abat­te­ments sont ré­par­tis en trois ca­té­go­ries de suc­ces­sibles:

RE­MARQUES

Han­di­ca­pé

Sur chaque an­née ou frac­tion d’an­née le sé­pa­rant du seuil de l’âge de 18 ans

A sa charge un époux ou une épouse Pour tout en­fant mi­neur de l’hé­ri­tier

24 000 000

1 600 000/an­née le sé­pa­rant du seuil de l’âge de 18 ans

16 000 000

8 000 000

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.