ZONES DE DÉSESCALADE 800000 RÉ­FU­GIÉS AU LI­BAN CONCER­NÉS

Le Mensuel Magazine - - Confidence Sécurité -

Un haut res­pon­sable li­ba­nais a dé­cla­ré que le Li­ban a in­té­rêt au­tant que la Sy­rie, si­non plus, à la mise en oeuvre le plus ra­pi­de­ment pos­sible du mé­mo­ran­dum des «zones de désescalade», si­gné entre la Rus­sie, la Tur­quie et l'iran à As­ta­na (Ka­za­khs­tan), le jeu­di 4 mai. Ce res­pon­sable a dé­cla­ré à Ma­ga­zine que la concré­ti­sa­tion de ce pro­jet per­met­trait, à moyen terme, le re­tour en Sy­rie de 800 000 ré­fu­giés sy­riens ins­tal­lés au Li­ban. Ces zones où les com­bats doivent ces­ser sont si­tuées à Id­leb (nord-ouest), au nord de la pro­vince de Homs, dans la Ghou­ta orien­tale de Da­mas et dans la pro­vince mé­ri­dio­nale de De­raa. «80% des ré­fu­giés sy­riens au Li­ban sont ori­gi­naires de ces ré­gions, a pré­ci­sé la source. Si une trêve illi­mi­tée entre en vi­gueur dans ces zones, il n'y a plus au­cune rai­son qui em­pê­che­rait le re­tour des ré­fu­giés et le Li­ban pour­ra alors ré­cla­mer of­fi­ciel­le­ment le sou­tien des Na­tions unies pour or­ga­ni­ser leur ra­pa­trie­ment».

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.