Où se cachent les salafistes de Tri­po­li?

Le Mensuel Magazine - - Confidence Hommes Et Femmes -

Une par­tie des fi­gures salafistes de Tri­po­li a été ré­cu­pé­rée par des as­so­cia­tions et des struc­tures ap­par­te­nant à des hommes po­li­tiques de la ville, qui leur as­surent pro­tec­tion et moyens de sub­sis­tance. Cette «planque» n'em­pêche pas les per­son­na­li­tés salafistes de conti­nuer leur ac­tion po­li­tique. On l'a en­core vu le 24 avril, jour de la commémoration du gé­no­cide ar­mé­nien, lorsque Tri­po­li a été dé­co­rée aux cou­leurs du dra­peau turc. Se­lon des sources bien in­for­mées, c'est à l'ini­tia­tive du mouvement al-azem, fon­dé par l'an­cien Pre­mier mi­nistre Na­jib Mi­ka­ti, que les dra­peaux ont été ac­cro­chés.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.