Has­san Rou­ha­ni tient l'ar­gent

Le Mensuel Magazine - - Confidences Partis -

Des cadres du Hezbollah n'ont pas hé­si­té à ex­pri­mer de­vant des jour­na­listes leur grande dé­cep­tion après la vic­toire écra­sante de cheikh Has­san Rou­ha­ni à l'élec­tion pré­si­den­tielle en Iran. Ils n'ont pas ca­ché que leurs pré­fé­rences al­laient au can­di­dat conser­va­teur mal­heu­reux, Ebra­him Rai­si. Ces cadres du Hezbollah ont pour­tant re­con­nu que la politique étran­gère de l'iran sous le man­dat Rou­ha­ni avait peu chan­gé, no­tam­ment en ce qui concerne le dos­sier de la guerre en Sy­rie, où Té­hé­ran ap­porte au ré­gime un sou­tien sans faille. Ils rap­pellent tou­te­fois que la politique étran­gère reste for­te­ment in­fluen­cée par les orien­ta­tions stra­té­giques du «lea­der de la ré­vo­lu­tion», l'aya­tol­lah Ali Kha­me­nei. Les cadres du Hezbollah in­diquent, néan­moins, que de­puis l'élec­tion de Has­san Rou­ha­ni, en 2013, l'aide fi­nan­cière ap­por­tée par l'iran au par­ti a consi­dé­ra­ble­ment bais­sé, alors que les dé­penses ont for­te­ment aug­men­té à cause de la guerre en Sy­rie. «Il n'est pas as­sez gé­né­reux avec la Ré­sis­tance», com­mente l'un des cadres.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.