LONDRES: NOOR IS­SAM FARÈS DANS LA JOAILLE­RIE

Le Mensuel Magazine - - Outre-Mer -

Noor Farès, fille de l’an­cien vice-pre­mier mi­nistre li­ba­nais et ri­chis­sime homme d’af­faires, s’est lan­cée de­puis 2009 dans la haute joaille­rie, ou­vrant son pre­mier ate­lier sous l’en­seigne N.oor, qui s’est trans­for­mée en Noor Farès avec la mon­tée de sa re­nom­mée in­ter­na­tio­nale. Au­jourd’hui, la jeune femme est ba­sée à Londres après avoir vu le jour et gran­di à Pa­ris. Toutes ses créa­tions portent, en fi­li­grane, une es­tampe aca­dé­mique et une ins­pi­ra­tion évi­dente qui trouve ses ra­cines dans les contes de fées, les his­toires des tré­sors de pi­rates et les sym­boles ta­lis­ma­niques. Aus­si re­trouve-t-on sou­vent l’oeil pro­tec­teur, hé­ri­tage de sa culture li­ba­naise. En fait, Noor a été en­tou­rée d’une mère, d’une grand-mère et d’une tante (de­si­gner) qui ont re­pré­sen­té, au fil des ans, les canons de la beau­té et de l’élé­gance. Après le ly­cée, Noor étu­die l’his­toire de l’art et dé­ve­loppe sa connais­sance des beaux-arts, af­fir­mant son style et en­ri­chis­sant son ima­gi­naire. Sa pas­sion pour les bi­joux raf­fi­nés ne ces­sant de croître, elle prend alors des cours au GIA (Ge­mo­lo­gi­cal Ins­ti­tute of Ame­ri­ca) pour par­faire sa connais­sance des pierres pré­cieuses et des tech­niques ar­ti­sa­nales de fa­bri­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.