Maou­la­wi cherche des pro­tec­teurs

Le Mensuel Magazine - - Sécurité -

Le dé­part du Li­ban des com­bat­tants de l’ex-front al-nos­ra a por­té un coup dur au mo­ral des mou­vances is­la­mistes, qui tour­naient dans l’or­bite de cette or­ga­ni­sa­tion.

Des sources is­la­mistes dans le camp de Aïn el-he­loué af­firment que le mi­li­tant ex­tré­miste Cha­di Maou­la­wi «est dans tous ses états», de­puis le re­fus ca­té­go­rique des au­to­ri­tés li­ba­naises et du Hez­bol­lah de lui per­mettre de quit­ter, avec les hommes d’abou Ma­lek el-tal­lé, pour la pro­vince sy­rienne d’id­lib. Plu­sieurs cel­lules ex­tré­mistes, im­plan­tées à Aïn el-he­loué et dans d’autres ré­gions li­ba­naises, re­ce­vaient ordres, fi­nan­ce­ment et armes des ji­ha­distes du jurd de Er­sal. De­puis le dé­part de ces der­niers, fin juillet, ces ré­seaux sont com­plè­te­ment désor­ga­ni­sés et n’ont plus de point d’at­tache. Cha­di Maou­la­wi, consi­dé­ré comme le chef de la mou­vance proche d’al-nos­ra, se cherche de nou­veaux pro­tec­teurs, mais per­sonne ne veut de lui, ajoute la source is­la­miste.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.