LE RE­TOUR DU MYTHE

UN STYLE DE VIE IDÉAL DANS LE SITE LE PLUS EM­BLÉ­MA­TIQUE DU LI­BAN.

Le Mensuel Magazine - - Outre-mer -

De­puis des mil­liers d’an­nées, une montagne, ma­jes­tueu­se­ment haute et en­nei­gée, sur­plombe une terre fer­tile pleine d’his­toire et de culture. Là, au som­met du Li­ban, les “Cèdres de Dieu” sym­bo­lisent de­puis la nuit des temps, la force, la ré­si­lience, la beau­té et la fier­té de cette terre libanaise. La lé­gende dit que les ra­cines des cèdres sont ca­pables d’ins­til­ler cette force et cette ré­si­lience aux hommes qui sont en contact avec elles. C’est peut-être pour­quoi ce som­met au nord du Li­ban, le som­met des “Cèdres de Dieu”, est de­ve­nu, de­puis des mil­lé­naires, un sym­bole de pé­ren­ni­té ac­com­pa­gnant notre his­toire. C’est ain­si que le mythe des cèdres est né.

Au­jourd’hui la fo­rêt des cèdres pour­rait re­naître en beau­té car, avec elle, va naître Cedrar, un pro­jet vi­sion­naire qui in­carne tout ce que les cèdres re­pré­sentent comme sym­bole.

Si l’es­prit qui anime Cedrar est l’abou­tis­se­ment de mil­liers d’an­nées d’his­toire, le corps qui l’ha­bille re­pré­sente un mo­dèle de com­plexe im­mo­bi­lier unique, gran­diose et pa­ra­di­siaque, qui rend hom­mage à cette montagne et lui per­met de re­prendre sa juste place de nid idéal pour les amou­reux de cette ré­gion.

Cedrar offre l’ex­clu­si­vi­té d’une com­mu­nau­té de vie en har­mo­nie avec la na­ture et la culture, sur un site unique de cette ré­gion em­blé­ma­tique du Li­ban.

Créé à par­tir de cette vi­sion, Cedrar com­prend 47 cha­lets in­di­vi­duels, 13 ter­rains ex­clu­sifs et une sé­rie d’es­paces pu­blics do­tés d’équi­pe­ments ul­tra­mo­dernes, en har­mo­nie avec l’environnement, conçus pour faire de ce pro­jet l’adresse idéale d’une com­mu­nau­té de pri­vi­lé­giés.

Le pro­jet, do­té d’un hô­tel de luxe, d’un spa, de restaurants, d’une au­berge, d’un es­pace com­mer­cial et d’un hé­li­pad, est vé­ri­ta­ble­ment ex­cep­tion­nel. Il of­fri­ra une rare ex­pé­rience de convi­via­li­té et de vie en com­mu­nau­té dans un vaste es­pace de 130 000 mètres car­rés don­nant ac­cès à une ex­pé­rience de ski culte.

Le coeur de Cedrar bat au rythme du res­pect de la na­ture en­vi­ron­nante qui a ins­pi­ré le pro­jet. Cette des­ti­na­tion au som­met ab­sorbe le symbolisme, l’im­por­tance et l’his­toire de la fo­rêt des “Cèdres de Dieu” avoi­si­nante et joue un rôle-clef pour faire re­vivre cette fo­rêt. Pour res­ter fi­dèle à sa vi­sion, Cedrar s’en­gage dans un pro­jet d’extension et de re­boi­se­ment de la fo­rêt des cé­lèbres “Cèdres de Dieu”. Une fa­çon de rendre jus­tice à la com­mu­nau­té qui a sur­vé­cu et pros­pé­ré grâce à la gé­né­ro­si­té de cette terre mys­tique. Le pro­jet Cedrar ac­cueille­ra éga­le­ment une va­rié­té d’es­pèces pro­té­gées qui, aux cô­tés des cèdres, ont fait la re­nom­mée de cette ré­gion bé­nie.

Le pro­jet Cedrar se­ra of­fi­ciel­le­ment lan­cé le 4 sep­tembre 2017 dans le site, non moins sym­bo­lique, de Byblos où, pen­dant des mil­lé­naires, le bois des cèdres du Li­ban fut ex­por­té de par le monde, par ba­teaux en­tiers, pour construire cer­tains des mo­nu­ments les plus my­thiques de l’his­toire de l’hu­ma­ni­té.

Bien plus qu’un vil­lage ma­gni­fique, Cedrar est la des­ti­na­tion où les Li­ba­nais, du monde en­tier, pour­ront se re­trou­ver et re­nouer avec leurs ra­cines. Cedrar est la re­nais­sance d’un cer­tain es­prit en phase avec la gloire et la no­blesse des cèdres éter­nels, l’es­prit du Li­ban éter­nel.

CEDRAR COM­PREND LE SYMBOLISME, L’IM­POR­TANCE ET L’HIS­TOIRE DE LA FO­RÊT DES CÈDRES.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.