LE PRO­JET CEDRAR

Un mes­sage d'at­ta­che­ment au pays et de foi en sa pé­ren­ni­té

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

Par votre par­cours, vous êtes très at­ta­chée à la pré­ser­va­tion du pa­tri­moine li­ba­nais. Dans quelle me­sure le pro­jet Cedrar va-t-il s’in­té­grer dans la ré­gion des Cèdres?

Nous avons un hé­ri­tage dont nous sommes si fiers et nous nous de­vons de pré­ser­ver notre pa­tri­moine pour les gé­né­ra­tions fu­tures. La ré­gion des Cèdres re­pré­sente l’un des plus beaux sites du pays. Dans le sou­ci de pré­ser­ver l’environnement, le pro­jet se­ra construit sui­vant les normes d’une au­to­suf­fi­sance éner­gé­tique propre et re­nou­ve­lable. Le concept de ce dé­ve­lop­pe­ment est ba­sé sur une ar­chi­tec­ture li­ba­naise mi­ni­ma­liste à la­quelle le bois ajou­te­ra une touche mo­derne. L’amé­na­ge­ment pay­sa­ger s’en­gage à sau­ve­gar­der la bio­di­ver­si­té du ter­rain et à res­tau­rer les éco­sys­tèmes en em­ployant des plantes ori­gi­naires de la ré­gion.

Com­bien d’em­plois es­pé­rez-vous gé­né­rer avec ce pro­jet?

Nous pré­voyons au­tour de 200 em­plois fixes sans comp­ter les em­plois in­di­rects et les ré­per­cus­sions sur l’industrie com­mer­ciale et tou­ris­tique.

Un par­te­na­riat a été éta­bli avec L’ONG Jou­zour Loub­nan, en quoi consis­tet-il? Quelle va être votre stra­té­gie de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale, eu égard de ce­la?

En par­te­na­riat avec Jou­zour Loub­nan, Cedrar finance un pro­jet de re­boi­se­ment qui vise à aug­men­ter la su­per­fi­cie de la ré­serve des Cèdres de 130000 m2. Ce se­ra la pre­mière étape d’une col­la­bo­ra­tion pour d’autres mis­sions à ve­nir. D’autre part, nous por­tons une at­ten­tion par­ti­cu­lière à l’iris Ce­dre­ti, une fleur en­dé­mique pré­sente sur le site du pro­jet. Avec le sou­tien de la fa­cul­té des Sciences de l’uni­ver­si­té Saint-jo­seph et des spé­cia­listes de la ré­gion, nous nous en­ga­geons à la pré­ser­ver dans une ré­serve et à sou­te­nir la re­cherche pour la mul­ti­pli­ca­tion et la con­ser­va­tion de cette es­pèce.

Le concept du pro­jet Cedrar se des­tine à de­ve­nir un lieu de ren­contre pour la dia­spo­ra li­ba­naise ré­par­tie de par le monde. Es­pé­rez-vous que ces Li­ba­nais de l’ex­té­rieur se­ront les prin­ci­paux ac­qué­reurs des uni­tés du pro­jet?

C’est un pro­jet ou­vert à tous. A tous les Li­ba­nais du monde qui sont à la re­cherche d’au­then­ti­ci­té et de re­tour aux sources. Ce pro­jet est des­ti­né à tous ceux qui sou­haitent vivre en con­nexion avec la na­ture et notre his­toire. C’est un lieu d’échanges et de ren­contre, une in­vi­ta­tion à re­don­ner vie à cette ré­gion qui a ani­mé les an­nées d’or du pays. Ce pro­jet va bien au­de­là de sa va­leur com­mer­ciale, c’est un mes­sage d’at­ta­che­ment au pays et de foi en sa pé­ren­ni­té.

ENVIRONNEMENT Le pro­jet se­ra construit sui­vant les normes d’une au­to­suf­fi­sance éner­gé­tique propre et re­nou­ve­lable.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.