OUTRE LES TRAN­SAC­TIONS EN LIGNE, LES AP­PLI­CA­TIONS PER­METTENT D’AJOU­TER DES SER­VICES DÉ­DIÉS À FA­CI­LI­TER LA VIE DU CLIENT.

Le Mensuel Magazine - - Économie Banques Et Assurances -

Li­ban et à l’étran­ger.

Ren­trer en contact avec la Banque via ● web call, vi­deo call ou ap­pels té­lé­pho­niques stan­dards.

Vé­ri­fier les dé­tails SWIFT ou le re­le­vé de ● compte de la ma­chine POS.

Agré­ga­tion des comptes par ca­té­go­rie ● don­nant une vi­sua­li­sa­tion glo­bale et sim­pli­fiée des comptes, cré­dits, dé­pôts à terme et cartes. Pour ce qui est du pour­cen­tage de la clien­tèle de BLF qui s’est in­té­grée aux sys­tèmes des banques en lignes, M. Zir­ka dé­clare que «25%

FRANSABANK ET APPLE WATCH. Fransabank évoque un pour­cen­tage de 20% de sa clien­tèle qui uti­lise son ap­pli­ca­tion sur Smart­phones. Pour l’éta­blis­se­ment de cré­dit, sur ce cré­neau, il faut faire la dis­tinc­tion entre l’uti­li­sa­tion du ser­vice de la banque en ligne à par­tir du site web de Fransabank par la clien­tèle pour ef­fec­tuer les consul­ta­tions de comptes et autres opé­ra­tions ban­caires – et dans ce cas, une aug­men­ta­tion crois­sante est en­re­gis­tré de l’uti­li­sa­tion de ce ser­vice –, et l’uti­li­sa­tion de l’ap­pli­ca­tion mo­bile Fransabank. Quant à la part de la clien­tèle ré­cal­ci­trante à la mise en oeuvre des nou­velles tech­no­lo­gies et de ses ap­pré­hen­sions, Fransabank in­dique que les clients d’un cer­tain âge pré­fèrent en­core l’in­ter­ac­tion per­son­nelle avec les re­pré­sen­tants de la banque plu­tôt que les nou­velles tech­no­lo­gies. Les an­nonces ré­gu­lières de com­pro­mis de sé­cu­ri­té de par le monde n’en­cou­ragent pas cette clien­tèle à adop­ter des so­lu­tions vir­tuelles. Par ailleurs, cer­taines opé­ra­tions ban­caires ré­cur­rentes doivent tou­jours être ef­fec­tuées dans les agences, no­tam­ment la mise à jour des car­nets d’épargnes et les en­cais­se­ments de chèques par exemple, bien que ces der­niers se font main­te­nant à tra­vers les DAB. Le constat de Fransabank jus­qu’à nou­vel ordre montre que l’opé­ra­tion ban­caire la plus ré­pan­due sur les Smart­phones reste la consultation de comptes. Pour ce­la Fransabank donne à ses clients la pos­si­bi­li­té de vé­ri­fier leurs comptes sur Apple Watch. Nous avons dé­ve­lop­pé notre ap­pli­ca­tion d’une ma­nière spé­ci­fique, simple, pra­tique et sé­cu­ri­sée: il suf­fit au client d’in­sé­rer un code PIN de 4 chiffres et l’ap­pli­ca­tion af­fiche ins­tan­ta­né­ment le solde de tout compte

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.