APRÈS L’IM­MO­BI­LIER, LE SPORT, LA RES­TAU­RA­TION, EL-KHATIB VA SE LAN­CER DANS LA NU­TRI­TION.

Le Mensuel Magazine - - Économie Il A Réussi -

ex­pé­rience, Fa­di el-khatib es­time qu’il n’a pas connu d’échec dans sa car­rière pro­fes­sion­nelle et spor­tive. «J’étu­die chaque pas avant de me lan­cer. A Champs, en trois mois, nous avons dé­jà at­teint les ob­jec­tifs fixés pour la pre­mière an­née».

DANS LA PO­LI­TIQUE. Qui dit sport, dit ali­men­ta­tion. Fa­di el-khatib a aus­si inau­gu­ré un res­tau­rant, un le­ba­nese di­ner, à la sauce amé­ri­caine avec un «twist» li­ba­nais, qu’il a bap­ti­sé Ti­ger’s. «C’est un concept unique au Li­ban. Nous avons dé­jà ou­vert un pre­mier res­tau­rant à Champs et dans un an nous pro­je­tons d’en dé­mar­rer trois autres». Il pré­pare éga­le­ment le lan­ce­ment dans six mois d’une chaîne de ma­ga­sins en re­la­tion avec la nu­tri­tion. Des projets, Fa­di el-khatib en a plein la tête. Mais son vé­ri­table but est de de­ve­nir le pro­chain mi­nistre de la Jeu­nesse et des Sports. «Tout le monde m’en­cou­rage dans ce sens. C’est quelque chose que je sais faire. Il faut une per­sonne qua­li­fiée, cré­dible dans le monde du sport et re­con­nue sur le plan in­ter­na­tio­nal, qui puisse par­ler au nom du mi­nis­tère. J’ai l’ex­pé­rience né­ces­saire pour pro­mou­voir les sports in­di­vi­duels qui peuvent pro­pul­ser le Li­ban au ni­veau mon­dial». D’ailleurs, Fa­di el­kha­tib re­pré­sente l’image d’un jeune spor­tif pour un mi­nis­tère qui porte bien le nom de la Jeu­nesse et des Sports. «Je suis ac­cep­té par tous les cou­rants et je ne suis af­fi­lié à au­cun par­ti. J’ai beau­coup d’es­poir». Il croit pro­fon­dé­ment au rôle des jeunes, qui doivent contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment du pays.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.