TROIS BAI­SERS

De Ka­the­rine Pan­col Ed. Al­bin Mi­chel

Le Mensuel Magazine - - Livres -

Elle a été kid­nap­pée à l’âge de 7 ans dans son vil­lage du Dar­four puis a vé­cu toutes les hor­reurs et les souf­frances de l’es­cla­vage. Ra­che­tée à l’ado­les­cence par le consul d’ita­lie, elle dé­couvre un pays d’in­éga­li­tés, de pau­vre­té et d’ex­clu­sion. Af­fran­chie à la suite d’un pro­cès re­ten­tis­sant à Ve­nise, elle entre dans les ordres et tra­verse le tu­multe des deux guerres mon­diales et du fas­cisme en consa­crant sa vie aux en­fants pauvres. Ba­khi­ta est le ro­man bou­le­ver­sant d'une femme ex­cep­tion­nelle qui a été tour à tour cap­tive, do­mes­tique, re­li­gieuse et sainte. Vé­ro­nique Ol­mi en res­ti­tue le des­tin, les com­bats incroyables, la force et la gran­deur d’âme. Vé­ro­nique Ol­mi est co­mé­dienne, ro­man­cière et dra­ma­turge. «Trois bai­sers, trois bai­sers et l’homme ca­ra­cole, libre, flam­boyant, cra­chant du feu et des étoiles. Ses sens s’af­folent, il voit mille lu­cioles, des pains d’épices, des in­cen­dies…». Ka­the­rine Pan­col est l’un des plus grands phé­no­mènes d’édi­tion de ces der­nières an­nées, ren­con­trant un suc­cès mon­dial, avec des tra­duc­tions dans 30 pays. De­puis leur sor­tie, Les yeux jaunes des cro­co­diles, La valse lente des tor­tues et Les écu­reuils de Cen­tral Park sont tristes le lun­di, sans ou­blier la tri­lo­gie Mu­cha­chas sont de­ve­nus des clas­siques.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.