Le Hez­bol­lah aban­donne sa re­te­nue

Le Mensuel Magazine - - Par­tis -

Les can­di­dats et les res­pon­sables du Hez­bol­lah ont re­çu de nou­velles consignes de la part du com­man­de­ment du par­ti: la re­te­nue n'est plus une ligne de conduite d'ici à la date des élec­tions lé­gis­la­tives, le 6 mai pro­chain. Les can­di­dats ont été au­to­ri­sés à ri­pos­ter à toutes les at­taques lan­cées par leurs ri­vaux sur les listes ad­verses, même s'il s'agit de membres de par­tis al­liés. L'al­lu­sion va clai­re­ment au Cou­rant pa­trio­tique libre (CPL), qui n'hé­site pas à re­pro­cher au Hez­bol­lah de «nom­mer» les dé­pu­tés chré­tiens dans cer­taines cir­cons­crip­tions, no­tam­ment à Baal­beck-her­mel. Là-bas, les deux al­liés ne sont pas par­ve­nus à s'en­tendre sur le nom d'un can­di­dat de consen­sus et le Hez­bol­lah a fi­na­le­ment choi­si d'in­té­grer à sa liste l'ac­tuel dé­pu­té Emile Rah­mé. Même cas pour le siège grec-ca­tho­lique, pour le­quel le Hez­bol­lah sou­tient la can­di­da­ture de l'an­cien mi­nistre de la Dé­fense, Al­bert Man­sour.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.