Le Ro­bin des bois est un bar­bouze

Le Mensuel Magazine - - Confidences | Sécurité -

La mort de l'un des plus im­por­tants tra­fi­quants de stu­pé­fiant au Liban, Ali Zeid Is­maïl, sur­nom­mé Es­co­bar, lors d'un af­fron­te­ment avec l'ar­mée li­ba­naise le 23 juillet près de Bri­tal, à Baal­bek, a bra­qué les pro­jec­teurs sur un autre grand ba­ron de la drogue, Nouh Zéaï­ter. Sur­nom­mé pa­fois le Ro­bin des bois li­ba­nais, ce chef de bande cha­ris­ma­tique et mé­dia­ti­sé dis­pose d'une mi­lice équi­pée de vé­hi­cules tout ter­rain, ar­més de mi­trailleuses lourdes. Une source de sé­cu­ri­té af­firme ce­pen­dant qu'il est peu pro­bable du Nouh Zéaï­ter su­bisse le même sort qu'es­co­bar, car le Ro­bin des bois a su se mon­trer utile en ren­dant de pré­cieux services aux ren­sei­gne­ments li­ba­nais et sy­riens, no­tam­ment lors de la pré­sence des groupes ex­tré­mistes dans les jurd de Er­sal et de Ras-baal­bek. «Il est pro­té­gé et ils ont tou­jours be­soin de lui», af­firme la source.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.