A bout de pa­tience

L'Hebdo Magazine - - CONFIDENCES LIBAN -

Le Pre­mier mi­nistre, Tam­mam Sa­lam, n’a qu’une en­vie, celle de dé­mis­sion­ner s’il le pou­vait. Mais il est contraint, mal­gré lui, à de­meu­rer à son poste. Ce qui ne l’em­pêche pas de qua­li­fier son gou­ver­ne­ment de «nul» et de «la­men­table», consi­dé­rant que la mis­sion qui lui est confiée res­semble plu­tôt à une pu­ni­tion. Il conseille de ne pas trop se fier à sa ca­pa­ci­té d’en­du­rance et à sa per­sé­vé­rance, parce qu’il est à bout de pa­tience. «Sa­lam en­dure l’in­sup­por­table, c’est le pré­sident in­tègre d’un gou­ver­ne­ment ti­raillé par les conflits et les in­té­rêts in­com­pa­tibles. Il au­rait pu, dès le dé­part, contour­ner l’état de pa­ra­ly­sie et de ca­fouillage dont souffre son ca­bi­net en adop­tant la mé­thode du vote pour tran­cher les su­jets de di­ver­gence», es­time le pré­sident Na­bih Berry.

Tam­mam Sa­lam et Na­bih Berry.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.