UNE

L'Hebdo Magazine - - DOSSIER CARTES DE CRÉDIT -

Une nou­velle in­no­va­tion se­ra ren­due pu­blique à l’oc­ca­sion des Jeux olym­piques de Rio. Vi­sa étant l’un des par­te­naires of­fi­ciels de la ma­ni­fes­ta­tion, le ré­seau a mis au point un ac­ces­soire éton­nant pour payer sans contact: une simple bague. Cet an­neau contient en guise de tech­no­lo­gie une an­tenne, ain­si qu’une puce dé­ve­lop­pée par Ge­mal­to. L’ex­té­rieur de la bague est en cé­ra­mique blanc et noir et l’ob­jet est étanche jus­qu’à 50 mètres. Il ne né­ces­site au­cune re­charge. D’ap­pa­rence toute simple, cette bague per­met­tra à ses por­teurs de ré­gler leurs achats sim­ple­ment, en l’ap­pro­chant du ter­mi­nal de paie­ment. Vi­sa a tout pré­vu, jus­qu’à faire pro­duire vingt tailles dif­fé­rentes, qui se­ront tes­tées par les em­ployés et par­te­naires de l’éta­blis­se­ment ban­caire. Qua­rante-cinq ath­lètes se­ront aus­si spon­so­ri­sés et por­te­ront l’an­neau. En cas de perte, une ap­pli­ca­tion pour smart­phone per­met­tra de désac­ti­ver l’an­neau. Pour l’heure, il ne s’agit que d’un pro­to­type au­quel le grand pu­blic n’au­ra pas ac­cès. Peut-être dans le fu­tur.

BAGUE POUR PAYER SANS CONTACT

De quoi s’agit-il? De trois pe­tits chiffres ins­crits au dos de la plu­part des cartes ban­caires. De fixes jus­qu’à pré­sent, ils de­vraient, avec ce pro­cé­dé, chan­ger au bout de quelques mi­nutes. Si au Li­ban, ce n’est pas en­core à l’ordre du jour, dans d’autres pays, plus avan­cés, comme la France, la qua­si­to­ta­li­té des éta­blis­se­ments ban­caires sont en train de tes­ter cette tech­no­lo­gie au­près de leurs clien­tèles. Les plus grands fa­bri­cants de cartes ban­caires au monde, Ge­mal­to et Ober­thur, ont dé­jà lan­cé la com­mer­cia­li­sa­tion de cette tech­no­lo­gie en 2015. Ob­jec­tif af­fi­ché de ce cryp­to­gramme dy­na­mique? Mieux lut­ter contre la fraude ban­caire. Un fléau dont le monde de la fi­nance ai­me­rait se dé­bar­ras­ser. Il s’agit aus­si de fi­nir de convaincre les der­niers ré­cal­ci­trants que le paie­ment par carte est im­per­méable aux ar­naques. Pour ce­la, il est in­dis­pen­sable de par­ve­nir à une sé­cu­ri­sa­tion op­ti­male des prin­ci­paux moyens de paie­ment. Ces nou­velles cartes ont, en ap­pa­rence, le même as­pect que leurs pré­dé­ces­seurs. A un dé­tail près: cette nou­velle carte est équi­pée d’un mi­nus­cule écran, as­sez large pour af­fi­cher, en noir et blanc, les trois chiffres du cryp­to­gramme vi­suel. Ce code de sé­cu­ri­té ré­cla­mé à chaque achat sur la Toile de­vient «dy­na­mique». Equi­pée d’une hor­loge in­terne, la carte ver­ra son code de sé­cu­ri­té chan­ger toutes les vingt mi­nutes. Avec cette du­rée de vie li­mi­tée, les co­or­don­nées ban­caires uti­li­sées lors d’achats en ligne bé­né­fi­cient de plus de sé­cu­ri­té par rap­port aux pi­rates in­for­ma­tiques. S’ils par­viennent

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.