Sen­sible

Le 60e an­ni­ver­saire du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de Baal­beck s’est ache­vé, le di­manche 28 août, par une soi­rée mu­si­cale qui a lais­sé le pu­blic sur sa faim.

L'Hebdo Magazine - - FESTIVAL/BAALBECK -

Pe­tite dé­cep­tion pour la soi­rée de clô­ture du 60e an­ni­ver­saire du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de Baal­beck: une soi­rée am­pu­tée d’une voix, celle du ba­ry­ton Jo­sé Van Dam. Et pour cause: un vi­rus qu’il a contrac­té dans l’avion le me­nant jus­qu’à Bey­routh. «La voix hu­maine est le plus bel ins­tru­ment du monde, mais aus­si le plus sen­sible»; en ces quelques mots, le chan­teur d’opé­ra s’est ex­cu­sé au­près de son pu­blic li­ba­nais de ne pou­voir lui faire en­tendre sa voix, adu­lée sur les scènes du monde en­tier. Pour­tant, il s’est es­sayé à quelques notes, mais la voix, ce sen­sible ins­tru­ment, a été plus forte que sa vo­lon­té. Et il a été contraint d’ar­rê­ter, sans pour au­tant dé­lais­ser son pu­blic, puis­qu’il a te­nu à émailler la soi­rée de quelques anec­dotes sur son par­cours, sa car­rière. C’est donc seule­ment en mu­sique que s’est dé­rou­lé le concert, mer­veilleu­se­ment in­ter­pré­tée par le bas­siste Jean-Louis Ras­sin­fosse et le pia­niste Jean-Philippe Col­lard-Ne­ven; la mu­sique du chan­teur et com­po­si­teur Car­los Gar­del à qui le trio de­vait rendre hom­mage. Une mu­sique qui, elle aus­si, son­nait nue, mais conso­li­dée par des mor­ceaux jaz­zy et des com­po­si­tions per­son­nelles.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.