Bank Au­di Une nou­velle ligne de mé­tier aux PME

L'Hebdo Magazine - - PUBLI-INFORMATION -

Bank Au­di a lan­cé sa nou­velle ligne de mé­tier consa­crée aux pe­tites et moyennes en­tre­prises (PME), ain­si que sa gamme de pro­duits et ser­vices. Ces nou­velles so­lu­tions adres­sées aux PME ré­pondent mieux aux be­soins com­mer­ciaux des clients en ma­tière d’em­prunts ou autres. Il s’agit de tran­sac­tions ban­caires et de so­lu­tions de fi­nan­ce­ment pour le fonc­tion­ne­ment quo­ti­dien de ces en­tre­prises, mais éga­le­ment de pro­duits et ser­vices qui contri­buent à la crois­sance de leurs af­faires et à leurs be­soins de dé­penses en ca­pi­tal. Flexibles et conformes aux normes, ils com­prennent les TransAct Pa­ckages per­met­tant de bé­né­fi­cier de condi­tions pré­fé­ren­tielles et de pro­grammes de ré­com­penses dans le cadre d’une re­la­tion du­rable avec la banque. Il y a aus­si les pro­grammes de prêts qui leur per­mettent d’ache­ter des biens, des ma­tières pre­mières, de l’équi­pe­ment et des ma­chines, d’agran­dir ou de ré­no­ver leurs lo­caux, d’ache­ter des fran­chises ou des li­cences, ou d’in­ves­tir dans des plans pour le fu­tur. Marc Au­di, di­rec­teur gé­né­ral Li­ban – Bank Au­di s.a.l, a sou­li­gné à cette oc­ca­sion que cette ligne de mé­tier spé­ci­fique trouve sa rai­son d’être dans le fait que «les PME sont le mo­teur de l’éco­no­mie» (90% des en­tre­prises au Li­ban et 82% des em­ployés du sec­teur pri­vé). «Ces en­tre­prises ont un im­pact consi­dé­rable sur l’éco­no­mie, que ce soit au ni­veau de la créa­tion d’em­plois, de la pro­duc­tion, de la spé­cia­li­sa­tion ou du dé­ve­lop­pe­ment du mar­ché», es­time-t-il. Mouayed Ma­kh­louf, di­rec­teur ré­gio­nal de la So­cié­té fi­nan­cière in­ter­na­tio­nale (SFI) pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, pré­cise: «Ser­vir ce seg­ment n’est pas seule­ment pro­fi­table pour les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières comme Bank Au­di, mais pro­meut éga­le­ment la crois­sance éco­no­mique et la créa­tion d’em­plois (…)». Has­san Sab­bah, di­rec­teur opé­ra­tion­nel ad­joint et di­rec­teur des PME à la banque, es­time que cette ligne de mé­tier «ser­vi­ra notre clien­tèle dans toutes les ré­gions du Li­ban, ga­ran­tis­sant une proxi­mi­té et une ef­fi­ca­ci­té cer­taines par l’in­ter­mé­diaire de nos centres d’af­faires et de notre ré­seau d’agences, grâce à des équipes bien en­traî­nées (…)». Bass­ma, as­so­cia­tion à but non lu­cra­tif pour le dé­ve­lop­pe­ment so­cial, et City Centre Bei­rut ont cé­lé­bré la fête de l’Ad­ha avec 250 en­fants pris en charge par l’as­so­cia­tion, dans le but de les di­ver­tir. Ils ont, en ef­fet, pas­sé une mer­veilleuse jour­née qui a com­men­cé par un film, sui­vi d’un dé­jeu­ner dans la zone des res­tau­rants de City Centre et de for­mi­dables mo­ments en jouant avec des cen­taines de jeux, ma­nèges et at­trac­tions dans Ma­gic Pla­net. San­dra Klat Ab­del­nour, pré­si­dente de Bass­ma, af­firme: «Cette sor­tie or­ga­ni­sée pour les en­fants de Bass­ma est une ac­ti­vi­té qui compte énor­mé­ment pour eux. C’est presque un luxe en rai­son de la pau­vre­té dans la­quelle ils vivent. Notre ob­jec­tif au­jourd’hui est d’édu­quer les en­fants et de les éloi­gner de la dé­lin­quance en les ai­dant à pas­ser de bons mo­ments ja­mais vé­cus au­pa­ra­vant. Il est im­por­tant de sa­voir que ces en­fants n’ont pas ac­cès à ces es­paces, par consé­quent, voir leurs sou­rires du­rant cette jour­née est in­es­ti­mable. Je suis am­ple­ment ra­vie de voir qu’une fois de plus, Bass­ma est ca­pable de se­mer la joie par­mi les fa­milles li­ba­naises dé­fa­vo­ri­sées».

Mouayed Ma­kh­louf Marc Au­di et Has­san Sab­bah.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.