Un re­gard gla­mour et sé­dui­sant

Prestige (Lebanon) - - Saint- Valentin -

• Il est im­por­tant de des­si­ner vos sour­cils avec doig­té. Trop fins, ils vieillissent; trop an­gu­leux ils sont laids; trop ar­qués ils sont drôles. Ins­pi­rez- vous des dé­fi­lés en gar­dant vos sour­cils denses, mais lé­gè­re­ment ar­qués pour plus de fé­mi­ni­té. Epi­lez uni­que­ment les poils re­belles et com­blez les en­droits dé­gar­nis avec un crayon et dis­ci­pli­nez d’un coup de brosse. Ne sur­char­gez sur­tout pas le haut du vi­sage. At­té­nuez la dou­leur pro­duite avant l’épi­la­tion des sour­cils en pas­sant un gla­çon sur la zone à épi­ler et puis cal­mez l’ir­ri­ta­tion post- épi­la­toire avec une crème à la vi­ta­mine E.

• Si votre mas­ca­ra s’ag­glu­tine sur vos cils lors de l’ap­pli­ca­tion, pa­tien­tez quelques se­condes pour qu’il sèche com­plè­te­ment. Hu­mec­tez un co­ton- tige de dé­ma­quillant pour les yeux et pro­cé­dez à un de­mi­dé­ma­quillage. Pas­sez ra­pi­de­ment le co­ton- tige de la ra­cine vers les pointes. Re­nou­ve­lez sou­vent votre mas­ca­ra, peu im­porte la fré­quence de l’uti­li­sa­tion. Le va- et- vient de la brosse dans le tube pro­voque une en­trée d’air et, par consé­quent, po­ten­tiel­le­ment de bac­té­ries. Evi­tez conjonc­ti­vites et autres in­fec­tions juste en vous dé­bar­ras­sant de l’an­cien mas­ca­ra et en vous pro­cu­rant un autre tout neuf.

• La base sur les pau­pières uni­for­mise la cou­leur de la pau­pière et at­té­nue les im­per­fec­tions telles les ri­dules. Elle per­met aus­si aux pig­ments du fard de bien adhé­rer à la pau­pière et de te­nir plus long­temps sans strier ni fondre dans la peau. Pour un tra­cé par­fait de l’eye- li­ner, ce­la re­quiert un cer­tain ni­veau d’ha­bi­le­té. Com­ment y réus­sir? Plu­tôt que de faire glis­ser le crayon tra­ceur à la li­sière des cils, il suf­fit d’ali­gner des pe­tits points et de re­tou­cher ce poin­tillé jus­qu’à ce qu’il ait la forme et l’épais­seur dé­si­rées. Vos pau­pières tom­bantes vous gênent? Po­sez un ca­che­cernes en des­si­nant un tri­angle in­ver­sé sous l’oeil pour éclai­rer les zones d’ombres et ni­ve­ler les bouf­fis­sures. Ap­pli­quez en­suite une touche d’an­ti­cernes sous les sour­cils pour dé­fi­nir l’ar­cade et don­ner l’im­pres­sion qu’elle re­monte lé­gè­re­ment.

• Si par­fois vous avez les yeux bouf­fis, il suf­fit de dé­fri­per la ré­gion de l’oeil pour ani­mer votre vi­sage fa­ti­gué. Com­ment? Il existe des masques pour les yeux qui dé­gonflent ra­pi­de­ment le contour de l’oeil et donnent un spec­ta­cu­laire coup d’éclat. Tous les soirs, po­sez votre soin contour des yeux ha­bi­tuel en une couche épaisse, lais­sez agir quelques mi­nutes avant d’en­le­ver l’ex­cé­dent avec un mou­choir de pa­pier doux. Par ailleurs, suite à la fa­tigue et à la sé­che­resse am­biante, le blanc de l’oeil et les pau­pières rou­gissent. Des co­tons im­bi­bés d’eau de bleuet préa­la­ble­ment re­froi­die viennent ra­pi­de­ment à bout de l’ir­ri­ta­tion et de l’en­flure lo­ca­li­sées, tout en pro­cu­rant une agréable sen­sa­tion de fraî­cheur. Ap­pli­quez un trait de crayon crème à l’in­té­rieur de la pau­pière in­fé­rieure qui donne im­mé­dia­te­ment plus de blan­cheur à l’oeil et une touche de fard bleu­té ou gris acier et neu­tra­lise ins­tan­ta­né­ment les pau­pières rou­gies.

Yves Saint Laurent.

Sen­sai.

Lan­côme.

Make up for Ever.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.