Qui est Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi?

Prestige (Lebanon) - - Leen M Poanrldee -

Ori­gi­naire de Tyr, au Sud du Li­ban, Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi est connue pour son en­ga­ge­ment en fa­veur de nom­breuses ac­tions so­ciales et cultu­relles vi­sant la pro­tec­tion de sa ville na­tale, ins­crite sur la liste du Pa­tri­moine mon­dial de l’Unes­co en 1984. Elle est no­tam­ment à l’ini­tia­tive d’ac­ti­vi­tés ca­ri­ta­tives, telles que la créa­tion d’un centre mé­di­co- social ou en­core du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal de Tyr ayant pour but le dé­ve­lop­pe­ment du­rable de ce site mil­lé­naire. C’est au Siège de l’Unes­co que Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi fonde, en mai 1980, l’As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale pour la sau­ve­garde de Tyr ( AIST), qui ap­porte son sou­tien à la mise en oeuvre de nom­breux pro­grammes comme « la Cam­pagne in­ter­na­tio­nale de l’Unes­co en fa­veur de Tyr et ses en­vi­rons » , lan­cée en 1998 pour la ré­ha­bi­li­ta­tion et le dé­ve­lop­pe­ment so­cio­cul­tu­rel de la ville. En fé­vrier 2008, Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi crée la Fon­da­tion Tyr qui pré­voit le dé­ve­lop­pe­ment d’un mu­sée de Tyr et une ex­po­si­tion iti­né­rante in­ti­tu­lée « Eu­rope, fille de Tyr » . En 2009, l’As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale pour la sau­ve­garde de Tyr et la Fon­da­tion Tyr éta­blissent la « Ligue des Ci­tés ca­na­néennes, phé­ni­ciennes et pu­niques » ( LCCPP), vaste ré­seau de villes unies par une même his­toire pour dé­ve­lop­per le dia­logue des ci­vi­li­sa­tions et ren­for­cer les échanges pour la paix au­tour de quatre grands axes d’ac­tion: culture et édu­ca­tion; tou­risme cultu­rel; ar­ti­sa­nat tra­di­tion­nel et en­vi­ron­ne­ment ma­ri­time. Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi pu­blie en 1984 sa thèse de 3e cycle sou­te­nue à la Sor­bonne, in­ti­tu­lée « Rap­ports Oc­ci­dent/ Orient ana­ly­sés à tra­vers les voya­geurs à Tyr du XVIe au XIXe siècles » . En 2008, elle pu­blie « l’Art phé­ni­cien: expressions néo- phé­ni­ciennes » , qui convie à la dé­cou­verte de l’art phé­ni­cien via l’his­toire, la culture, les croyances, l’ar­ti­sa­nat d’un peuple mais aus­si à tra­vers ses mythes et ses lé­gendes. Elle est nom­mée Che­va­lier dans l’Ordre na­tio­nal du Mé­rite, Of­fi­cier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la Ré­pu­blique franc aise et Of­fi­cier de l’Ordre na­tio­nal du Cèdre de la Ré­pu­blique li­ba­naise pour son plai­doyer en fa­veur de l’art et de l’ar­chéo­lo­gie.

L’am­bas­sa­drice Ma­ha El- Kha­lil Cha­la­bi pro­non­çant son al­lo­cu­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.