UNE RENTREE EN DOUCEUR

Les élèves du fon­da­men­tal sont re­tour­nés en classe, ven­dre­di. Nous les avons sui­vis à Luxem­bourg-be­lair, dans l'école re­cons­truite, et au brill, à esch-sur-Al­zette. chiffres de la ren­trée, ca­len­drier : vous sau­rez tout.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Vorderseite - De notre jour­na­liste Guillaume Chas­saing

Cinq ans après sa fer­me­ture pour cause de pré­sence d'amiante, l'école Be­lair–Aloyse-Kay­ser a fait peau neuve pour ac­cueillir, ven­dre­di,

211 élèves de cycle 1 et de cycles 2-4.

Tout s'est très bien pas­sé. Les en­fants étaient contents de re­trou­ver leurs amis» : Ra­phaël (38 ans), père de So­lal (6 ans), et Alec (46 ans), père d'Ava (6 ans), ont pas­sé une ren­trée en douceur et sans pleurs, ven­dre­di, à l'école fon­da­men­tale Be­lair-Aloyse-Kay­ser. Ce­la a été un peu plus com­pli­qué pour Jean-Phi­lippe : «C'était la pre­mière ren­trée pour mon fils de 4 ans. C'est nor­mal que ce soit un peu dif­fi­cile. Ce­la l'au­rait été en­core plus si la ma­man était ve­nue car il a un peu de mal à la quit­ter...»

C'était aus­si une pre­mière pour la nou­velle école Be­lair–Aloyse-Kay­ser. Le 23 mars 2012, Xa­vier Bet­tel, bourg­mestre de la ca­pi­tale à ce mo­ment-là, avait pris la dé­ci­sion de fer­mer l'école en rai­son de la pré­sence d'amiante, qui avait été dé­cou­verte lors d'une opé­ra­tion de dé­ra­ti­sa­tion.

«L'école est spa­cieuse et lu­mi­neuse»

«Il fal­lait prendre les bonnes dé­ci­sions à ce mo­ment-là, se sou­vient Co­lette Mart, l'éche­vine char­gée de l'édu­ca­tion dans la ca­pi­tale de­puis 2011. C'était une pé­riode stres­sante et de grande émo­tion pour la com­mu­nau­té sco­laire et pour nous aus­si. On avait pla­cé les élèves du quar­tier dans les conte­neurs à Merl (rue de la Bar­rière). Du coup on avait dé­ci­dé de re­tar­der la ré­no­va­tion de l'école de Merl à qui étaient des­ti­nés ces conte­neurs. En­suite, les en­fants d'ici sont al­lés dans des conte­neurs de l'école Charles-IV. Au­jourd'hui, tout rentre dans l'ordre. Les élèves du quar­tier ont leur nou­velle école Be­lair–Aloy­seKay­ser.»

Ré­sul­tat, la ren­trée sco­laire de ven­dre­di a été sy­no­nyme d'inau­gu­ra­tion de l'école. Et pour l'oc­ca­sion la bourg­mestre de la ca­pi­tale, Ly­die Pol­fer, les membres du col­lège éche­vi­nal et ceux du con­seil com­mu­nal pré­sents ont eu droit à un poème de la part des élèves de la classe de cycle 3.2 de Fio­na Brausch – eh oui! ils ont tra­vaillé le jour de la ren­trée – et à un des­sin si­gné par les 211 élèves de l'école (78 élèves en cycle 1; 133 élèves en cycles 2-4). «C'est pour re­mer­cier les élus d'avoir cons­truit leur nou­velle école, pré­cise Da­nielle Pic­ci­ni, l'ins­ti­tu­trice de la classe 4.1 de l'école Be­lair–Aloyse-Kay­ser, qui vi­vait, ven­dre­di, sa 16e ren­trée des classes. Elle est très bien, spa­cieuse et lu­mi­neuse.»

Réa­li­sée pour un mon­tant de 14 620 000 eu­ros (ho­no­raires et taxes com­prises) par Tei­sen-Gies­ler ar­chi­tectes, Best In­gé­nieurs­con­seils et Go­blet La­van­dier & As­so­ciés, la nou­velle école ac­cueille les quatre cycles de l'en­sei­gne­ment fon­da­men­tal et une struc­ture des­ti­née à un foyer sco­laire. Le bâ­ti­ment est cons­truit comme un «peigne à trois dents» com­po­sé de deux vo­lumes. Le pre­mier vo­lume est ré­par­ti sur deux ni­veaux. Il est oc­cu­pé par les cycles 2 à 4 ain­si que le foyer sco­laire (9 pièces de sé­jour, d'un bu­reau et d'une salle pour le ma­té­riel di­dac­tique). Le pre­mier étage com­porte les 14 salles de classes pour l'en­sei­gne­ment fon­da­men­tal d'en­vi­ron 72m2 cha­cune, deux salles d'édu­ca­tion mo­rale et so­ciale, deux salles d'ap­pui et une salle de bri­co­lage. Le deuxième vo­lume est consti­tué d'un seul ni­veau et ac­cueille le cycle 1 (trois salles pour le pré­coce, cinq salles pour le pré­sco­laire, une pe­tite salle de con­fé­rence et une cui­sine). À l'ex­té­rieur, il y a deux cours de ré­créa­tion : l'une pour les cycles 2-4 (1 600 m2) et l'autre pour le cycle 1 (800 m2). Chaque cour contient sa propre aire de jeux. Un bel ou­til pour bien tra­vailler du­rant cette an­née sco­laire et les sui­vantes.

La bourg­mestre de la ca­pi­tale, Ly­die Pol­fer, les membres du col­lège éche­vi­nal et du con­seil com­mu­nal pré­sents ont eu droit à un poème et un des­sin.

Une ren­trée en douceur ....

... dans une nou­velle école.

Prêt à ap­prendre.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.