Le mo­teur ther­mique ban­ni en 2030

La Ville de Pa­ris a pour ob­jec­tif de faire dis­pa­raître les voi­tures ther­miques en une ving­taine d'an­nées.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Économie -

Plus de voi­tures à es­sence à l'ho­ri­zon 2030 à Pa­ris : c'est l'ob­jec­tif glo­bal fixé hier par la ville, qui n'en­tend pas pour au­tant pas­ser par des me­sures d'in­ter­dic­tion pure et simple.

«Dans le cadre de l'éla­bo­ra­tion de son nou­veau plan cli­mat-air-énergie ter­ri­to­rial (PCAET), la ville de Pa­ris va ins­crire un ob­jec­tif de fin du die­sel sur son ter­ri­toire en 2024 et de l'es­sence en 2030», a an­non­cé hier la mai­rie de Pa­ris. La maire so­cia­liste Anne Hi­dal­go, qui a fait de la lutte contre la pol­lu­tion de l'air une de ses prio­ri­tés, avait dé­jà af­fi­ché à plu­sieurs re­prises sa vo­lon­té d'en fi­nir avec les vé­hi­cules die­sel. La ville a tou­te­fois as­su­ré qu'il ne s'agis­sait pas d'une in­ter­dic­tion des vé­hi­cules ther­miques, mais d'«une tra­jec­toire qui semble à la fois cré­dible et sou­te­nable». «Au­cune me­sure d'in­ter­dic­tion ou de sanc­tion ne fi­gure dans le nou­veau plan cli­mat», a in­sis­té la mai­rie dans une com­mu­ni­ca­tion sur Twit­ter, pré­ci­sant qu'elle al­lait «in­ves­tir dans le dé­ve­lop­pe­ment des al­ter­na­tives et le ren­for­ce­ment des aides fi­nan­cières» pour ache­ter des vé­hi­cules propres.

La ca­pi­tale de­van­ce­rait ain­si l'ob­jec­tif du gou­ver­ne­ment, qui a an- non­cé la fin des ventes des vé­hi­cules es­sence et die­sel pour 2040. «Si l'on veut qu'il soit at­teint, ce­la im­plique que la sor­tie du die­sel et de l'es­sence in­ter­vienne plu­sieurs an­nées avant en zone ur­baine, et en par­ti­cu­lier dans les grandes villes», a pré­ci­sé la mai­rie. «L'ob­jec­tif, c'est de pla­ni­fier à long terme la fin des éner­gies fos­siles et des vé­hi­cules ther­miques à l'ho­ri­zon 2030», a ex­pli­qué l'éco­lo­giste Ch­ris­tophe Na­j­dovs­ki, ad­joint aux Tran­sports. «Le sec­teur des tran­sports est l'un des prin­ci­paux sec­teurs d'émis­sion de gaz à ef­fet de serre», «les villes ont un rôle à jouer», a-t-il pré­ci­sé. «On est sur une pers­pec­tive d'une dou­zaine d'an­nées. Une bonne par­tie du parc au­to­mo­bile se­ra re­nou­ve­lée d'ici là. On an­nonce la cou­leur en amont pour que les com­por­te­ments évo­luent. On donne le temps d'an­ti­ci­per sans être dans la con­trainte», a ajou­té Ch­ris­tophe Na­j­dovs­ki, rap­pe­lant que de nom­breux in­dus­triels au­to­mo­biles in­ves­tis­saient dé­jà dans les mo­to­ri­sa­tions élec­triques ou à hy­dro­gène, plus propres.

Pa­ris ne va pas in­ter­dire les voi­tures ther­miques, mais in­ves­tir dans des al­ter­na­tives vi­sant à les faire dis­pa­raître pe­tit à pe­tit.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.