Une coa­li­tion déi gréng-CSV for­ma­li­sée

DIFFERDANGE C'est fait! Un ac­cord de coa­li­tion a été si­gné par déi gréng et le CSV pour di­ri­ger la troi­sième com­mune du pays.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Documents -

Déi Gréng et le CSV, sor­tis vain­queurs à Differdange des élec­tions com­mu­nales du 8 oc­tobre, viennent de si­gner l'ac­cord de coa­li­tion qui ser­vi­ra de base à la po­li­tique com­mu­nale des six pro­chaines an­nées. L'an­nonce a été faite hier, à 20 h, par les deux par­tis. Les res­sorts du col­lège des bourg­mestre et éche­vins ont aus­si été dé­voi­lés.

Ro­ber­to Tra­ver­si­ni (déi gréng) reste bourg­mestre. Il est en charge des res­sources hu­maines, des fi­nances com­mu­nales, du sport et des as­so­cia­tions spor­tives, de l'in­té­gra­tion, de la com­mu­ni­ca­tion, du lo­ge­ment et de l'AIS Kor­dall, des sa­peurs-pom­piers, du com­merce et de l'industrie et de la ca­pi­tale eu­ro­péenne de la cul­ture 2022.

Tom Ul­ve­ling (CSV) est le pre­mier éche­vin. Il dé­tien­dra les res­sorts des bâ­ti­ments pu­blics, du CID, des af­faires cultu­relles et as­so­cia­tions cultu­relles, des fes­ti­vi­tés, des aires de jeux et de la ca­pi­tale eu­ro­péenne de la cul­ture 2022.

L'éche­vin Georges

Liesch

(déi gréng) a quant à lui les res­sorts de l'environnement, de l'ur­ba­nisme et du dé­ve­lop­pe­ment ur­bain, de la cir­cu­la­tion, de l'énergie, des agents mu­ni­ci­paux et de l'in­for­ma­tique.

Lau­ra Pre­gno (déi gréng) est de­ve­nue éche­vine hier. Elle est char­gée des af­faires sco­laires et struc­tures d'ac­cueil, de la jeu­nesse et de l'éga­li­té des chances.

L'éche­vin Ro­bert Man­gen (CSV) au­ra comme charge la ges­tion des af­faires so­ciales, de la sé­cu­ri­té pu­blique, du tou­risme, des se­niors, de la san­té pu­blique, des cultes et de la ca­pi­tale eu­ro­péenne de la cul­ture 2022. Il se­ra éga­le­ment le pré­sident du Co­mi­té de pré­ven­tion.

Lors des élec­tions com­mu­nales de di­manche, déi gréng ont ga­gné 7 sièges (4 de plus qu'en 2011), le CSV 4 sièges (1 de plus qu'en 2011), tan­dis que le LSAP a rem­por­té 4 sièges, comme en 2011. Déi Lénk a éga­le­ment conser­vé son siège à la table des dé­bats, tout comme le KPL. Le DP a, quant à lui, dé­grin­go­lé, pas­sant de 7 sièges à 2 seule­ment.

Ro­ber­to Tra­ver­si­ni et déi gréng ont rem­por­té haut la main ces élec­tions com­mu­nales.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.