Con­vic­tions à vendre

OPI­NION

Le Quotidien (Luxembourg) - - Mosaïque -

Les élec­tions com­mu­nales sont par­ti­cu­liè­re­ment éclai­rantes. Pas for­cé­ment sur les ques­tions po­li­tiques, da­van­tage sur celle des re­la­tions hu­maines. Il fau­drait que des psy­chiatres, des psy­cha­na­lystes, des so­cio­logues et des eth­no­logues étu­dient ce­la de près. Ce se­rait, j'en suis sûr, pas­sion­nant. Il y a ceux qui sont droits dans leur bottes, qui n'iront ja­mais s'al­lier avec des per­sonnes qui ne par­ta­ge­raient pas leurs con­vic­tions. De fait, ils sont sou­vent un peu tout seuls. Et puis il y a ceux qui sont prêts à tout pour conqué­rir ou gar­der le pou­voir, quitte à re­nier ou à mettre de cô­té le fond de leur pen­sée. Ce pour quoi ils ont été élus, pour­tant. «Le pou­voir tend à cor­rompre», ex­pli­quait Lord Al­ton. Sûr qu'il doit sou­rire, l'his­to­rien an­glais, en contem­plant le jeu de jambes de cer­tains qui se dé­couvrent ces jours­ci de vrais ta­lents dans l'art du contre-pied. «Il ne faut pas don­ner le pou­voir à ceux qui le veulent», a dit Pla­ton. Plus fa­cile à dire qu'à faire...

Er­wan No­net

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.