En­core des lettres à l'hé­roïne

METZ Et de trois! La so­cié­té mes­sine a une nou­velle fois re­çu des cour­riers conte­nant de la drogue.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Faits De Société -

La so­cié­té mes­sine qui avait été des­ti­na­taire, mar­di, d'une en­ve­loppe conte­nant de l'hé­roïne, en a re­çu deux autres hier. Pour mé­moire, cette mis­sive avait dé­clen­ché, mar­di ma­tin, la mise en place d'un pro­to­cole de confi­ne­ment des sa­la­riés de cette en­tre­prise, si­tuée ave­nue de Stras­bourg à Metz. De la poudre blanche, consi­dé­rée comme sus­pecte, s'échap­pait d'une lettre.

Une quin­zaine de sa­peurs-pom­piers, ve­nus de Metz et Ha­gon­dange, avaient été dé­pê­chés sur place. Par me­sure de pré­cau­tion, les sa­la­riés avaient été confi­nés, tan­dis que les quatre per­sonnes di­rec­te­ment en contact avec le pli sus­pect avaient été pla­cées sous sur­veillance dans une salle de la so­cié­té.

Gros dis­po­si­tif dé­ployé

L'ana­lyse ef­fec­tuée par les secours a per­mis de dé­ter­mi­ner qu'il s'agis­sait de drogue. En fin de ma­ti­née, une fois le doute le­vé, les secours avaient quit­té les lieux et les sa­la­riés avaient pu re­prendre leurs ac­ti­vi­tés. Hier, c'est un scé­na­rio si­mi­laire qui s'est re­pro­duit dans l'en- ceinte de cette même so­cié­té. Cette fois, ce sont deux en­ve­loppes qui ont aler­té les em­ployés. Secours et police ont mis en place le même dis­po­si­tif, qui a été le­vé peu après mi­di. Les ana­lyses ont ré­vé­lé qu'il s'agis­sait de la même sub­stance que mar­di, à sa­voir de l'hé­roïne. Sur place, les po­li­ciers mes­sins ont pro­cé­dé à de nou­velles consta­ta­tions, qui vien­dront s'ajou­ter à celles dé­jà ef­fec­tuées pré­cé­dem­ment. Leur en­quête de­vra dé­ter­mi­ner la pro­ve­nance de ces plis sin­gu­liers.

D.-A. D.

(Le Ré­pu­bli­cain lor­rain)

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.