Gar­cia : 11 ans après Mau­res­mo

MAS­TERS Ca­ro­line Gar­cia est de­ve­nue la pre­mière Fran­çaise de­puis 2006 et Amé­lie Mau­res­mo à se qua­li­fier di­rec­te­ment pour le Mas­ters (22-29 oc­tobre à Sin­ga­pour).

Le Quotidien (Luxembourg) - - Tennis Sports -

La Bri­tan­nique Jo­han­na Kon­ta, la seule qui pou­vait lui bar­rer la route de Sin­ga­pour, a dé­cla­ré for­fait pour le tour­noi de Mos­cou et ne peut plus rat­tra­per la Fran­çaise.

À bien­tôt 24 ans – elle les fê­te­ra lun­di – Gar­cia s'in­vite donc dans le top 8 des meilleures joueuses de l'an­née. Cette qua­li­fi­ca­tion ré­com­pense sa belle fin de sai­son en Asie. Elle y a rem­por­té deux titres consé­cu­tifs, à Wu­han puis lors du tour­noi de Pé­kin, l'équi­valent d'un Mas­ters 1000 chez les mes­sieurs.

Les 1 900 points col­lec­tés lui avaient per­mis de faire un bon à la Race et de sub­ti­li­ser la hui­tième place à Kon­ta. Mais l'écart entre les deux concur­rentes étant re­la­tive- ment ré­duit – 185 uni­tés – la qua­li­fi­ca­tion pour le Mas­ters au­rait pu se jouer la se­maine pro­chaine.

Ma­rion Bar­to­li est la der­nière Fran­çaise à avoir goû­té à ce pres­ti­gieux tour­noi, en 2011 et 2007, mais c'était en qua­li­té de rem­pla­çante : «Cette qua­li­fi­ca­tion pour le Mas­ters re­pré­sente beau­coup pour moi», a ré­agi Gar­cia sur le site de la WTA. «De­ve­nir la pre­mière Fran­çaise qua­li­fiée (di­rec­te­ment) de­puis Mau­res­mo en 2006 la rend en­core plus spé­ciale», a-t-elle ajou­té en ré­fé­rence à son ex-ca­pi­taine de Fed Cup, fi­na­liste cette an­née-là et lau­réate un an plus tôt.

Par­mi ses ri­vales, la Let­tone Je­le­na Os­ta­pen­ko, cham­pionne de Ro­landGar­ros, et l'Ukrai­nienne Eli­na Svi­to­li­na doivent elles aus­si y ef­fec­tuer leurs pre­miers pas. Les cinq autres concur­rentes y ont dé­jà par­ti­ci­pé.

Il s'agit de la Rou­maine Si­mo­na Ha­lep, nou­velle n° 1 mon­diale, de l'Es­pa­gnole Gar­biñe Mu­gu­ru­za, de la Tchèque Ka­ro­li­na Plis­ko­va, de la Da­noise Ca­ro­line Woz­nia­cki et de l'Amé­ri­caine Ve­nus Williams, la seule à l'avoir rem­por­té (2008).

Mais avec le congé ma­ter­ni­té de Se­re­na Williams, l'ab­sence de l'Al­le­mande An­ge­lique Ker­ber, qui n'a pas réus­si à se qua­li­fier, le tour­noi semble plus ou­vert.

Ré­vé­la­tion à Ro­land-Gar­ros

Gar­cia a des chances d'y briller si elle conserve le ni­veau de ses deux belles se­maines en Chine, ter­mi­nées sur une vic­toire en fi­nale à Pé­kin de­vant la n° 1 Ha­lep, lors du plus beau di­manche de sa car­rière.

Entre 2011, lors­qu'elle s'était ré­vé­lée à Ro­land-Gar­ros en fai­sant va­ciller Sha­ra­po­va, avant de perdre, et 2017, Gar­cia a mis du temps à confir­mer. C'est jus­te­ment pour fran­chir un cap sur le cir­cuit WTA qu'elle avait dé­ci­dé de ne pas par­ti­ci­per à la cam­pagne de Fed Cup cette an­née. Son choix, conju­gué à des ré­sul­tats dé­ce­vants lors des quatre pre­miers mois de la sai­son, avait sus­ci­té de nom­breuses cri­tiques de ses com­pa­triotes, Kris­ti­na Mla­de­no­vic en tête. Ses pé­pins phy­siques au dos juste avant un match contre l'Espagne, dé­ci­sif pour le main­tien dans l'élite en avril, n'avaient rien ar­ran­gé. L'éclair­cie est ar­ri­vée en juin à Ro­land-Gar­ros, où elle at­tei­gnait pour la pre­mière fois les quarts de fi­nale en Grand Che­lem. Hui­tième de fi­na­liste à Wim­ble­don, elle n'avait pas confir­mé à l'US Open, où elle avait été sur­clas­sée par la Tchèque Pe­tra Kvi­to­va au 3e tour (6-0, 6-4). C'était avant de fran­chir un pa­lier en Chine.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.