Gre­nouilles de bé­ni­tier ver­sus pole dan­seuses

Le Quotidien (Luxembourg) - - Détente -

Les cours de pole dance ac­cueillis de­puis fin août à la mai­son pa­rois­siale d'Or­thez (Py­ré­nées-At­lan­tiques) en ont été ban­nis après une po­lé­mique dé­clen­chée par un ar­ticle pa­ru dans la presse lo­cale. Tout avait pour­tant bien com­men­cé : Mar­lène Ca­be­zas don­nait de­puis fin août des cours de pole dance chaque jeu­di soir à huit élèves avec la bé­né­dic­tion de l'as­so­cia­tion Mai­son Ches­ne­long, qui gère la mai­son pa­rois­siale. Mais le 29 sep­tembre, le quo­ti­dien Sud Ouest consa­crait, sous le titre «Dan­seuses sexy à la barre», un ar­ticle à cette nou­velle ac­ti­vi­té à Or­thez, évo­quant «mu­siques en­dia­blées, te­nues sexy et jo­lies filles». Il n'en fal­lait pas plus pour dé­clen­cher les hos­ti­li­tés. «À la suite de cet ar­ticle très am­bi­gu, les dames de la mai­son pa­rois­siale m'ont de­man­dé d'ar­rê­ter mon ac­ti­vi­té» ,a dé­cla­ré, mer­cre­di, la pro­fes­seur de danse, une dié­té­ti­cienne ti­tu­laire d'un cer­ti­fi­cat pour don­ner des cours de «gym­nas­tique d'en­tre­tien». Mar­lène Ca­be­zas pré­cise d'ailleurs don­ner «des cours de sport, pas des cours de strip­tease». Se­lon Sud Ouest, une des res­pon­sables du lieu avait mis en avant fin sep­tembre les te­nues des dan­seuses, «in­ac­cep­tables dans une mai­son pa­rois­siale».

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.