Jack Sock peut conti­nuer d'y croire

MAS­TERS Alors que, lun­di soir, Ra­fael Na­dal a mis fin à sa sai­son après sa dé­faite contre Da­vid Gof­fin, le joueur amé­ri­cain s'est re­lan­cé en bat­tant le Croate Ma­rin Ci­lic.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Tennis Sports -

Avant l'af­fron­te­ment au som­met entre Ro­ger Fe­de­rer et Alex Zve­rev (qui était pré­vu hier dans la soi­rée), dans le même groupe, l'Amé­ri­cain Jack Sock, nu­mé­ro 9 mon­dial, avait ob­te­nu sa pre­mière vic­toire au Mas­ters de Londres en do­mi­nant en trois sets 5-7, 6-2, 7-6 (7/4) le Croate Ma­rin Ci­lic, nu­mé­ro 5 mon­dial, et ain­si conser­vé ses chances d'ac­cé­der aux de­mi-fi­nales. «J'aime beau­coup jouer ici, de­vant mes fans, je me sens comme à la mai­son», a ré­agi Jack Sock après sa vic­toire. «Avec cette vic­toire, je reste en vie dans le tour­noi», at-il ajou­té.

Entre deux joueurs qui avaient cha­cun per­du leur pre­mier match de la phase de poule, la vic­toire était es­sen­tielle pour évi­ter une éli­mi­na­tion à l'is­sue du pre­mier tour. Dans ce duel de ser­veurs peu en réus­site (63 % de pre­mières balles pour Ci­lic, 59 % pour Sock), la pre­mière manche s'est jouée à quelques dé­tails. À 5-5, Ma­rin Ci­lic par­ve­nait à écar­ter une balle de break avec un gros coup de pouce du fi­let. Il pre­nait sa chance et concluait le set sur le ser­vice de son ad­ver­saire, grâce no­tam­ment à un bon jeu en re­tour.

Dans la deuxième manche, Jack Sock fai­sait par­ler son tou­cher de balle, en plus de sa puis­sance en coup droit : il ten­tait (et réus­sis­sait) plu­sieurs amor­ties, qui lui per­met­taient de se dé­ta­cher ra­pi­de­ment 4-1. Il rem­por­tait fi­na­le­ment le set sur un ace. Dis­tan­cé au dé­but du troi­sième set, l'Amé­ri­cain par­ve­nait à re­col­ler de 0-3 à 3-3. Les deux joueurs se ren­daient coup pour coup jus­qu'au jeu dé­ci­sif. Me­né 4 points à 2, Jack Sock ali­gnait cinq points d'af­fi­lée, pour fi­na­le­ment s'im­po­ser après 2 h 28 de jeu.

Ra­fael Na­dal a es­sayé, mais...

Une belle vic­toire qui n'a pas éclip­sé la bombe de la veille au soir : l'an­nonce du for­fait pour le reste du tour­noi du n° 1 mon­dial es­pa­gnol, Ra­fael Na­dal. Et ce, à la suite de sa dé­faite face au Belge Da­vid Gof­fin. «J'ai es­sayé du mieux que j'ai pu, j'avais un en­ga­ge­ment, en­vers ce tour­noi, en­vers moi-même, mais ça n'au­rait pas eu de sens de conti­nuer», a dé­cla­ré le joueur, bles­sé à un ge­nou. «C'était dé­jà un mi­racle »de jouer ce match, a-t-il confié. Il se­ra rem­pla­cé pour les deux der­niers matches par son com­pa­triote Pa­blo Car­re­no Bus­ta.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.