GM va sup­pri­mer 1 500 em­plois

Aux États-Unis, Ge­ne­ral Mo­tors va sa­brer dans ses ef­fec­tifs pour faire face au peu d'at­trait pour les «pe­tites voi­tures».

Le Quotidien (Luxembourg) - - Économie -

Le cons­truc­teur au­to­mo­bile amé­ri­cain Ge­ne­ral Mo­tors (GM) a confir­mé en ce dé­but de se­maine l'éli­mi­na­tion de 1 500 em­plois, soit la moi­tié des ef­fec­tifs d'une usine de l'Ohio, alors que la de­mande de voi­tures com­pactes di­mi­nue aux ÉtatsU­nis.

La ré­duc­tion des ef­fec­tifs touche l'uni­té de Lord­stown dans l'Ohio (Mid­west), où GM pro­duit la Che­vro­let Cruze, une ber­line dont les ventes de­vraient en­core stag­ner cette an­née après avoir plon­gé de 32 % ces quatre der­nières an­nées. Elle est liée «aux chan­ge­ments his­to­riques du mar­ché qui ont en­traî­né une baisse de la de­mande de voi­tures com­pactes», a dé­cla­ré une porte-pa­role de l'en­tre­prise. L'usine em­ploie un peu moins de 3 000 sa­la­riés ré­par­tis en deux équipes. Il n'y en au­ra plus qu'une à par­tir de mi-juin, in­dique le groupe au­to­mo­bile, qui avait dé­jà sup­pri­mé une équipe dans cette usine l'an der­nier. «Tel que se pré­sente le mar­ché pour les voi­tures com­pactes en 2018, une seule équipe opé­ra­tion­nelle est une ap­proche plus adap­tée à la de­mande», a pré­ci­sé la porte-pa­role Day­na Hart, ajou­tant que la se­conde équipe se­rait sus­pen­due vers la fin du 2e tri­mestre.

Les Amé­ri­cains pré­fèrent les grosses

Elle a sou­li­gné que GM n'avait pas l'in­ten­tion d'aban­don­ner com­plè­te­ment le seg­ment des pe­tites voi­tures. Le seg­ment des au­to­mo­biles com­pactes «reste im­por­tant pour GM et Che­vro­let, car il re­pré­sente en­core 36 % des ventes de voi­tures», aux États-Unis. «Il ap­porte aus­si de nou­veaux clients à Che­vro­let», a-t-elle in­sis­té.

Ces li­cen­cie­ments tombent à un mo­ment où l'ad­mi­nis­tra­tion Trump se targue de par­ve­nir à ra­me­ner des em­plois ma­nu­fac­tu­riers dans la ré­gion, ain­si qu'en Penn­syl­va­nie voi­sine. Mais les Amé­ri­cains dé­laissent les «pe­tites» voi­tures au pro­fit des «grosses» (SUV, ca­mion­nettes à pla­teau et Cros­so­vers) en­cou­ra­gés par des prix de l'es­sence à la pompe en­core bas, des taux d'in­té­rêt concur- ren­tiels et des fortes créa­tions d'em­plois. Le mar­ché des pe­tites voi­tures a été en baisse constante de­puis 2014.

L'an der­nier, GM a ven­du 150 000 Che­vy Cruze aux ÉtatsU­nis, toutes pro­duites à Lord­stown, et pré­voit d'en vendre un nombre équi­valent cette an­née. De­puis dé­but 2018, les ventes de la Che­vy Cruze ont chu­té de 28 %, d'après le ca­bi­net spé­cia­li­sé Au­to­da­ta.

Dans l'en­semble, les ventes amé­ri­caines des «pe­tites» voi­tures sont en re­pli de 13,2 % de­puis le dé­but de l'an­née, contre une hausse de 7 % pour les ventes des «grosses» voi­tures.

Les concur­rents de GM, Ford et Fiat Ch­ry­ler, ont éga­le­ment an­non­cé des plans pour ré­duire la pro­duc­tion de voi­tures com­pactes. Ford a trans­for­mé une usine à Wayne (Mi­chi­gan) pour y pro­duire des ca­mions et dé­pla­cé la pro­duc­tion au­to­mo­bile vers le Mexique et la Chine tan­dis que Fiat Ch­rys­ler a conver­ti ses usines près de De­troit pour cons­truire des pick-up.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.