PHI­LIP­PINES

Le Quotidien (Luxembourg) - - Monde -

Les Phi­lip­pines ont in­ter­dit d'en­trée sur leur ter­ri­toire le re­pré­sen­tant d'un par­ti po­li­tique eu­ro­péen cri­tique en­vers le pré­sident Ro­dri­go Du­terte, une dé­ci­sion dé­non­cée hier par l'op­po­si­tion comme la vo­lon­té de faire taire toute voix dis­so­nante. Gia­co­mo Fi­li­beck, se­cré­taire gé­né­ral ad­joint du Par­ti des so­cia­listes eu­ro­péens, a été ar­rê­té par la po­lice des fron­tières à son ar­ri­vée di­manche à l'aé­ro­port de Ce­bu, dans le centre de l'ar­chi­pel. Puis, le res­pon­sable po­li­tique ita­lien a été ex­pul­sé pour «ac­ti­vi­tés po­li­tiques illé­gales», a dé­cla­ré sa for­ma­tion. Gia­co­mo Fi­li­beck s'était ren­du aux Phi­lip­pines à l'in­vi­ta­tion du par­ti phi­lip­pin d'op­po­si­tion Ak­bayan pour par­ti­ci­per à un congrès. Il avait fait par­tie d'une dé­lé­ga­tion de po­li­tiques eu­ro­péens qui avait condam­né les «meurtres ex­tra­ju­di­ciaires» de mil­liers de per­sonnes dans la guerre contre la drogue me­née par Ro­dri­go Du­terte, au terme d'une mis­sion d'en­quête dans l'ar­chi­pel en oc­tobre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.