Cham­pionnes du di­gi­tal

Les Luxem­bour­geoises sont celles qui uti­lisent le plus in­ter­net en Eu­rope.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Économie -

Les ré­sul­tats de la pre­mière édi­tion du rap­port «Wo­men in Di­gi­tal In­dex» sont plu­tôt flat­teurs pour le Grand-Du­ché. Ce rap­port, me­su­rant les ef­forts en­tre­pris par les pays membres de l'UE en ce qui concerne l'éga­li­té des genres dans le contexte du nu­mé­rique, place le pays en troi­sième po­si­tion. Il se clas­sait cin­quième dans une pu­bli­ca­tion ap­pe­lée DESI (Di­gi­tal Eco­no­my and So­cie­ty In­dex).

Par­mi les points forts fi­gure no­tam­ment le taux très éle­vé de femmes uti­li­sant in­ter­net de ma­nière ré­gu­lière (pre­mière po­si­tion avec un taux de 96 %. La moyenne de l'Union étant de 79 %). Le Luxem­bourg se trouve en pole po­si­tion en ce qui concerne la par­ti­ci­pa­tion des femmes dans les consul­ta­tions et son­dages en ligne à des fins ci­viques ou po­li­tiques (comme la si­gna­ture de pé­ti­tions), se­lon le com­mu­ni­qué de presse du gou­ver­ne­ment dif­fu­sé ven­dre­di. Le Grand-Du­ché do­mine dans la ca­té­go­rie des com­pé­tences tech­niques re­quises pour l'usage d'in­ter­net. Il est en pre­mière place «en ce qui concerne le taux de femmes pos­sé­dant des com­pé­tences nu­mé­riques de base ain­si qu'avan­cées (82 % et 49 % res­pec­ti­ve­ment, la moyenne de l'UE : 55 % et 28 %), et le taux de femmes pos­sé­dant des com­pé­tences lo­gi­cielles de base (84 %, moyenne UE : 58 %)». Pour le gou­ver­ne­ment qui rap­pelle les dif­fé­rentes ini­tia­tives exis­tantes liées au nu­mé­rique, «ces ré­sul­tats sont mo­ti­vants, puis­qu'ils confirment que les ef­forts en­tre­pris pour l'ac­com­pa­gne­ment du pays dans sa trans­for­ma­tion nu­mé­rique portent leurs fruits».

A.F.

Quelque 96 % des femmes au Luxem­bourg uti­lisent in­ter­net de ma­nière ré­gu­lière.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.