Coups de feu ti­rés près de l'hô­pi­tal Schu­man

METZ Des po­li­ciers ont dû ou­vrir le feu, ven­dre­di, pour stop­per deux hommes à bord d'une grosse ber­line. Per­sonne n'a été bles­sé.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Faits De Société -

Quatre coups de feu ont été ti­rés, ven­dre­di après-mi­di vers 16 h, à proxi­mi­té de l'hô­pi­tal Ro­bert-Schu­man de Metz. Alors qu'ils s'ap­prê­taient à in­ter­pel­ler deux in­di­vi­dus qui ve­naient, semble-t-il, de se li­vrer à une tran­sac­tion de stu­pé­fiants, les po­li­ciers ont vu une grosse ber­line al­le­mande, à bord de la­quelle se trou­vait le duo, leur fon­cer des­sus.

C'est dans le cadre d'un dis­po­si­tif de sur­veillance, mis en place ven­dre­di après-mi­di, que les faits se sont dé­rou­lés. De­puis quelques jours, les po­li­ciers s'in­té­res­saient à ces deux in­di­vi­dus aux ca­siers ju­di­ciaires bien étof­fés pour des af­faires de stu­pé­fiants.

À quelques mètres de l'en­trée

Un pre­mier tir a eu lieu alors que l'Au­di Q5 fon­çait dé­li­bé­ré­ment et à grande vi­tesse sur un po­li­cier qui se trou­vait à pied. Le fonc­tion­naire a fait usage d'un lan­ceur de balles de dé­fense, une arme non lé­tale. Le deuxième tir a eu lieu quelques mi­nutes plus tard, lorsque les fuyards ont pour­sui­vi leur course et ten­té de sor­tir du par­king de l'hô­pi­tal à tout prix.

À vi­tesse ex­ces­sive, le 4x4 des deux hommes s'est di­ri­gé vers un vé­hi­cule de po­lice ba­na­li­sé de la bri­gade spé­cia­li­sée de ter­rain (BST). Cette fois, les fonc­tion­naires ont fait usage de leurs armes à feu. Quatre coups ont été ti­rés, dont deux qui at­tein­dront le ca­pot de l'Au­di. Elle ne s'ar­rê­te­ra pas.

Pris en chasse, le conduc­teur et son pas­sa­ger ont fi­na­le­ment été in­ter­pel­lés à quelques mètres seule­ment de l'en­trée de l'hô­pi­tal. Deux autres in­di­vi­dus, qui avaient pris place dans une se­conde voi­ture, ont éga­le­ment été ar­rê­tés. Âgés d'une tren­taine d'an­nées, ces quatre Mes­sins ont été conduits au com­mis­sa­riat de po­lice pour y être au­di­tion­nés.

Sur place, les po­li­ciers ont pro­cé­dé aux dif­fé­rentes consta­ta­tions. Des in­ves­ti­ga­tions de la po­lice tech­nique et scien­ti­fique ont été réa­li­sées sur le vé­hi­cule, ain­si que sur la ba­lis­tique. Confiée à la sû­re­té dé­par­te­men­tale, une en­quête a été ou­verte pour tra­fic de stu­pé­fiants, ten­ta­tive d'ho­mi­cide sur des po­li­ciers et vio­lences avec arme. Au­cun bles­sé n'est à dé­plo­rer.

Del­phine De­matte

(Le Ré­pu­bli­cain lor­rain)

Au to­tal, quatre per­sonnes ont été ar­rê­tées dans le cadre d'une en­quête sur un tra­fic de stu­pé­fiants.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.