DOS­SIER

Côte Nord - - SOMMAIRE -

Quand les hô­tels de­viennent un lieu de loi­sirs pour les lo­caux

Pen­dant long­temps, les hô­tels ont été des lieux de rêve pour les Mau­ri­ciens car sou­vent in­ac­ces­sibles. Mais de­puis de nom­breuses an­nées main­te­nant, les portes sont ou­vertes tout au long de l’an­née et le sé­jour à l’hô­tel est en­tré dans les moeurs mau­ri­ciennes pour les va­cances ou le week- end. Dé­sor­mais, il est aus­si pos­sible d’y al­ler tout en n’étant pas ré­sident, pour si­ro­ter un cock­tail en écou­tant de la mu­sique, dî­ner, faire des ac­ti­vi­tés de bien- être ou voir une ex­po­si­tion. Nous avons fait un tour de ces nou­veaux lieux de loi­sirs.

Nous sommes sur la côte ouest, ré­pu­tée pour ses cou­chers de so­leil dignes du ta­bleau d’un grand peintre. A me­sure que le ciel rou­geoie et que le bleu de l’océan passe sub­ti­le­ment à des nuances oran­gées, on sent la ma­gie de l’ins­tant. Sur la plage du Su­gar Beach, des di­zaines de per­sonnes si­rotent un cock­tail au son de la voix suave de Roxanne Le­brasse. Ils sont pour la plu­part des non- ré­si­dents, ve­nus ici pour pas­ser la soi­rée de ven­dre­di après le tra­vail. C’est le People of The Sun. « People of the Sun, c’est des concerts LIVE d’ar­tistes mau­ri­ciens, sur la plage chaque wee­ken, de 17h à 18h30, du ven­dre­di au sa­me­di au Su­gar Beach et au Long Beach » , nous ex­plique San­drine Pe­tit, res­pon­sable de Mar­ke­ting et de Com­mu­ni­ca­tion du groupe Sun. « Cet évé­ne­ment per­met aux Mau­ri­ciens d’ap­pré­cier de la bonne mu­sique dans un en­vi­ron­ne­ment hô­te­lier et raf­fi­né. En même temps, elle pro­meut les meilleurs ar­tistes lo­caux de la scène mau­ri­cienne. Sun a à coeur de sou­te­nir ces ar­tistes qui écrivent leurs propres com­po­si­tions et mu­siques. L’en­trée est gra­tuite et ou­verte aux Mau­ri­ciens. Vous ne payez que les consom­ma­tions sur place à un ta­rif rai­son­nable » . Ain­si, du­rant ces apé­ros au bord de l’eau, pas ques­tion d’écou­ter l’éter­nelle re­prise des Beatles jouée dans tous les hô­tels du monde, ni même le sé­ga ty­pique qui passe en boucle de­puis 20 ans ! L’ac­cent est mis sur des com­po­si­tions uniques, écrites et in­ter­pré­tées par des ar­tistes mau­ri­ciens au ta­lent re­mar­quable. Au Su­gar Beach, des coins sa­lons sont ins­tal­lés sur la plage et celle- ci baigne dans un jeu de lu­mières fes­tif. Les ar­tistes jouent pieds dans le sable avec, pour toile de fond, un cou­cher du so­leil aux cou­leurs ar­dentes. Au Long Beach, People of the Sun s’ap­pa­rente à une gar­den par­ty tren­dy dans les jar­dins si­tués entre le bar et l’im­mense plage de l’hô­tel. Les guir­landes lu­mi­neuses sus­pen­dues entre les

co­co­tiers et les poufs confor­tables donnent un ca­chet tro­pi­cal chic aux concerts. Après le dî­ner, People of the Sun cède la place à son al­ter- ego noc­turne, House of the Sun. Chaque wee­kend, une bro­chette de DJs mau­ri­ciens est in­vi­tée aux pla­tines pour vous faire dan­ser jus­qu’à 23h00 au son d’une mu­sique lounge. D’autre part, le Su­gar Beach or­ga­nise un évé­ne­ment men­suel ex­clu­sif, Gos­sip Ul­tra Beach. « Gos­sip c’est plu­sieurs DJ lo­caux et in­ter­na­tio­naux qui se re­layent dans une am­biance « lounge & beach club chic » au bord de la plage du Su­gar Beach de 15h à 23h » .

Pause gour­mande

Plus au sud, tou­jours sur la côte ouest, on re­trouve, cette fois le

di­manche, la même am­biance au LUX* Le Morne pour le dé­sor­mais

in­con­tour­nable « As The Sun Goes Down » . « Bien plus qu’un DJ Event où le so­leil tire sa ré­vé­rence, le sun­dow­ner est un mo­ment de bien- être, une am­biance co­zy pro­pice à la bonne hu­meur, l'at­mo­sphère est dé­ten­due et convi­viale. Le cadre est par­fait pour un cock­tail au bord de la pis­cine, ou pour faire une pause gour­mande. Notre concept est éga­le­ment de pro­mou­voir les ta­lents ar­tis­tiques qui brillent à l’échelle na­tio­nale » , as­sure Jé­ré­mie de Fom­belle, le di­rec­teur gé­né­ral. « Nous avons vou­lu ou­vrir chaque mois à la clien­tèle lo­cale ce site eex­cep­tion­nel du LUX* Le Morne pour des évè­ne­ments hors du com­mun. Chez LUX* nous ai­dons à cé­lé­brer la vie! Ce­la s’ap­plique éga­le­ment à la clien­tèle lo­cale, et pas seule­ment aux tou­ristes ou aux clients étran­gers! Nous vou­lons que les Mau­ri­ciens et les ré­si­dents

Une soi­rée à The Ad­dress Bou­tique Ho­tel.

As The Sun Goes Down au LUX* Le Morne.

People of the Sun au Su­gar Beach, le ren­dez- vous bran­ché de la côte ouest.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.