GAS­TRO­NO­MIE

Ren­contre avec le di­rec­teur, Fre­de­ric Bes­tel

Côte Nord - - SOMMAIRE - Con­tact: En­de­mi­ka Bu­si­ness Park Pe­tit Raf­fray Tel: 282 49 49 E- mail : in­fo@ lit­ch­quor. com www. lit­ch­quor. com

Suc­com­bez aux ma­ca­rons de Mac Mac Avant- Garde : plus qu’un bar une ex­pé­rience unique Oxen­ham pré­sente la nou­velle gamme The­le­ma Moun­tain Vi­neyards Les sa­veurs du Ma­roc avec Made by Fa­ti­ma Ma­nio­dix : des cé­réales à base de ma­nioc

Fre­de­ric Bes­tel est un en­tre­pre­neur mau­ri­cien qui compte une ex­pé­rience d’une ving­taine d’an­nées dans la créa­tion et le dé­ve­lop­pe­ment de spi­ri­tueux ain­si que leur ex­por­ta­tion. En 2012, il crée sa propre com­pa­gnie, LIT­CH­QUOR LTD, qui pro­duit des spi­ri­tueux ba­sés sur la tra­di­tion de l’île Mau­rice. Ses pro­duits sont au­jourd’hui dis­tri­bués dans 23 pays, en Eu­rope et en Asie. Ses pro­duits – no­tam­ment le pro­duit- clé GOLD OF MAURITIUS - ont re­çu plu­sieurs mé­dailles lors de concours in­ter­na­tio­naux.

Fre­de­ric Bes­tel, qu’est- ce qui vous a ame­né à pro­duire des rhums ?

Dans les an­nées soixante, mon père a com­men­cé à faire ses propres rhums ar­ran­gés qu’il com­mer­cia­li­sait dans le voi­si­nage et avec quelques clients au­tour de l’île. C’est lui qui m’a ap­pris la base et le sa­voir- faire et j’ai com­men­cé mes pre­miers es­sais à l’ado­les­cence. Après mes études com­mer­ciales, j’ai fait mon bout de che­min dans la dis­tri­bu­tion et la pro­duc­tion de rhums. C’est donc un concept fa­mi­lial que j’ai struc­tu­ré en une pe­tite en­tre­prise qui a vu le jour en 2012.

Quelles sont les pres­ta­tions que vous of­frez ?

Au­jourd’hui, nous avons deux gammes de pro­duits. Gold of Mauritius qui est un “sip­ping rum”, un rhum que l’on prend comme di­ges­tif et qui est plus proche d’un Whis­ky ou d’un Co­gnac ou en­core d’un Ar­ma­gnac. Il se boit pur ou bien en cock­tail très lé­ger. C’est le pre­mier pro­duit que j’ai lan­cé et qui a été un suc­cès im­mé­diat au ni­veau international. L’autre gamme est le ROM CLUB. Ce sont au­jourd’hui quatre ré­fé­rences qui sont plu­tôt pri­sées pour faire des cock­tails, comme la nou­velle créa­tion, le Rhum- To­nic ( notre Rom Club Sher­ry Spi­ced avec du To­nic Water). Les gens ont pris goût à cette re­cette simple et très sur­pre­nante au ni­veau du pa­lais.

Un aper­çu de vos mé­thodes de tra­vail ?

J’uti­lise beau­coup d’élé­ments de dif­fé­rentes pro­ve­nances. Le rhum est 100% Mau­ri­cien, la mé­thode de pro­duc­tion trouve son ori­gine en Amé­rique Cen­trale et les fûts pro­viennent d’Afrique du Sud. Ce mé­lange d’in­fluences va de pair avec la di­ver­si­té des cul­tures qui existe à Mau­rice.

Ou peut- on trou­ver vos rhums ?

À Mau­rice, on re­trouve nos rhums dans quelques points de ventes sé­lec­tifs, tels que des épi­ce­ries fines, des hô­tels ou des res­tau­rants. L’image de nos pro­duits va de pair avec l’hô­tel­le­rie de luxe pour la­quelle Mau­rice est connue. Vous trou­ve­rez Gold of Mauritius éga­le­ment dans des hô­tels 5 étoiles, res­tau­rants et bars ex­clu­sifs à l’étran­ger, soit à Pa­ris ou en­core à Shan­ghai. Et nous ve­nons d’ou­vrir un Tas­ting Lounge dans le Nord à En­de­mi­ka Bu­si­ness Park, où nous in­vi­tons les gour­mets et ama­teurs à dé­cou­vrir nos rhums.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.