Dé­cou­verte, di­ver­si­té et qua­li­té !

Côte Nord - - CULTURE -

Pour ses cinq ans, le Fes­ti­val Kaz’Out pro­met une pro­gram­ma­tion éclec­tique, sui­vant dif­fé­rentes mou­vances mu­si­cales et sur­tout pro­po­sant des ar­tistes en­core peu connus mais avec plein de ta­lents. Il y a au­ra cette fois en­core les Zis­ka­kan, Pa­tya­tann ou Ba­zil, qu’on a dé­cou­verts lors du Kaz’Out 2017, ou en­core Em­lyn, jeune ar­tiste mau­ri­cienne qui trace un ma­gni­fique par­cours de­puis quelques an­nées dé­jà. Ces ar­tistes vont certes faire dan­ser le pu­blic, les em­por­ter dans leur uni­vers mu­si­cal le 3 no­vembre pro­chain à l’Aven­ture du Sucre, mais nous avons choi­si de vous pré­sen­ter les nou­velles têtes d’af­fiche. Ra­sinn Kare

Ce­drick, jeune ar­tiste mau­ri­cien, baigne dans la mu­sique dès le plus jeune âge grâce à sa fa­mille. Il écrit des poèmes et des textes très tôt et dé­couvre la gui­tare à 15 ans. À tra­vers sa mu­sique, Ce­drick nous ex­pose ses émo­tions et crée un lien avec son au­di­toire. Sa mu­sique est un vrai mé­lange gé­né­ra­tion­nel, on y re­trouve des so­no­ri­tés tra­di­tion­nelles de la mu­sique mau­ri­cienne mé­lan­gées à une mu­sique plus mo­derne. Ra­sinn Kare est le ré­sul­tat d’une col­la­bo­ra­tion avec ses mu­si­ciens : Gil­bert Sa­vri­moo­too, Hans Sour­nois, Ma­thieu Sour­nois et Lu­do­vic Ka­than.

UnMind

UnMind est un groupe mau­ri­cien Post- grunge. Il se dé­marque sur la scène lo­cale grâce à sa pro­po­si­tion scé­nique ul­tra éner­gique. Les mu­si­ciens offrent une ex­pé­rience rock dy­na­mique avec deux bas­sistes sur scène et de puis­sants et re­con­nais­sables riffs de gui­tare, agis­sant comme si­gna­ture. Ils s’ins­pirent de Nir­va­na, Foo Figh­ters, Sil­ver­chair, See­ther, Au­dio­slave ou en­core Puddle of Mudd,

Pan­cha­mu­kam

Pan­cha­mu­kam est com­po­sé de Ra­jesh Mar­day à la vee­na, Maye­ven Mur­den au Mri­dan­gam, Dhi­sy­len Mu­ru­ge­san au Mor­sing et Ca­jon, Ni­shal Boo­j­ha­won au Ta­bla et Da­bu­ka, Nel Buck­to­war au Ban­su­ri et au Saxo­phone, Ra­ma­kri­sh­na Moo­too­sa­my à la gui­tare, Shaun Ra­hi­man au pia­no et Kri­chen Chet­ty à la basse. La mu­sique de ce groupe est une confluence par­faite de dif­fé­rents cou­rants mu­si­caux. Le groupe pro­pose une fu­sion de la mu­sique tra­di­tion­nelle du sud de l’Inde et du jazz contem­po­rain.

RE­VI­VAL

Ils ont ac­com­pa­gné de grandes « Line ups » avec des DJs comme Her­nan Ca­ta­neo, Guy J, Eg­bert, En­ri­co San­giu­lia­no, Ante Per­ry and SQL, Bo­ris Bre­j­cha, Ann Clue, De­nis Bul, Ste­phan Bod­zin, Da­rin Ep­si­lon, entre autres. Leur his­toire com­mence en 2001 lorsque l’en­vie de par­ta­ger leur pas­sion pour la mu­sique prend nais­sance. RE­VI­VAL est un duo tour­né vers la pro­gres­sion, le flow, l’har­mo­nie et le groove com­bi­nés pour créer le voyage par­fait.

Ra­fi­ki

Ra­fi­ki, de son vrai nom Ra­phael Au­di­bert, est un jeune ar­tiste et chan­teur Mau­ri­cien. À tra­vers ses chan­sons, Ra­fi­ki veut conscien­ti­ser le pu­blic mau­ri­cien aux pro­blèmes so­ciaux, à la vio­lence et aux divisions qui se­couent le monde. En 2015, Ra­fi­ki quitte Mau­rice pour se rendre dans la brousse de Ma­da­gas­car où il prend le temps d’ap­prendre et de s’ins­pi­rer des lo­caux et de leur sim­pli­ci­té. A la sor­tie de son deuxième CD, Ra­fi­ki s’en va à la re­cherche de nou­veaux ho­ri­zons dans des Ca­raïbes dont les îles de la Ja­maïque, Tri­ni­dad et Do­mi­nique. L’ob­jec­tif prin­ci­pal de ce voyage: l’ap­pren­tis­sage.

Øku­na

Groupe de l’île de la Réu­nion, Øku­na a dé­ve­lop­pé un style unique. Leur mu­sique élec­tro­nique suit l’es­prit des mu­siques mé­tis­sées et world. Ils in­vitent le pu­blic à un voyage entre rêve et réa­li­té, com­posent des pho­tos d’émo­tions brutes aux tex­tures riches, sur fond de sons di­gi­taux. Per­cu­tants et en­voû­tants, les beats ac­cro­cheurs et leur mu­sique ci­se­lée sont la bande ori­gi­nale de leurs pay­sages ima­gi­naires.

M’ To­ro Cha­mou

M’ To­ro Cha­mou est un ar­tiste, au­teur, com­po­si­teur et chan­teur ico­nique ma­ho­rais. À tra­vers ses textes il chante le mal de son ar­chi­pel ain­si que son amour pour la culture de son île. Il pos­sède à son ac­tif plu­sieurs grandes scènes telles que les Fran­co­fo­lies, le Sa­ki­fo, le fes­ti­val Les Nuits d’Istres ou en­core le fes­ti­val Mi­lat­si­ka. Ce chan­teur à la voix in­tense et ha­bi­tée est une vé­ri­table boule d’éner­gie scé­nique. Sa voix unique, ses textes puis­sants et sans langue de bois ain­si que son jeu de gui­tare font de lui un ar­tiste hors pair. C’est à l’île de La Réu­nion qu’il a po­sé ses ba­gages de­puis 2013 où il joue avec son groupe de mu­si­ciens réunion­nais com­po­sé de Mi­guy Petrel ( 2e voix), Di­dier Di­joux ( Bat­te­rie), Jo­han Saar- tave ( Basse).

Do­lores

Do­lores est née de pa­rents réunion­nais mais a gran­di loin de ses ra­cines. Cette chan­teuse dé­cou­verte par Lau­ra He­bert et Lio­nel Per­mal, les or­ga­ni­sa­teurs du Kaz’Out à l’IOMMA, pro­pose un tra­vail mu­si­cal qu’elle éla­bore à par­tir de bribes de mu­siques tra­di­tion­nelles d’ori­gines di­verses et de textes de chan­sons re­tra­çant sa propre his­toire. Elle pos­sède une voix puis­sante et aus­si pleine de ten­dresse.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.