Art et Cul­ture

Du 6 au 14 novem­bre, dé­cou­vrez ce rassem­ble­ment artis­tique orig­i­nal et cos­mopo­lite avec plus de 20 mu­ral­istes, con­férenciers spé­cial­isés en art, ciné clu­bistes et Dj’s

The Playa Times Riviera Maya's English Newspaper - - Front Page - PAR BAR­BARA MARTIN-DANIEL

Du 6 au 14 novem­bre, Playa ac­cueille le rassem­ble­ment artis­tique orig­i­nal et cos­mopo­lite de Dreamer’s Art Fes­ti­val

Comme promis dans l’édi­tion 69, voici un pro­gramme défini­tif du Dream­ers Art Fes­ti­val où croire c’est rêver, et rêver c’est créer ! Une très belle maxime pour ce pro­jet dédié au mu­ral­isme de la rue ! Les dates ? Du 6 au 14 Novem­bre 2015. Siège des évène­ments ? En ma­jorité au Blue Par­rot, Rue 12 et plage.

L’ex­po­si­tion col­lec­tive dur­era tout le temps du fes­ti­val. Où : The Palm Ho­tel ( Rue 8 en­tre la 5ème et 10ème av­enues).

Les Ate­liers :

Samedi 7 novem­bre : 2 heures d’Art thérapie pour les en­fants autistes avec Pa­tri­cia Li­nage ; au cen­tre Kodomo ( Arco Vial, av­enue 115 à 700 mètres du croise­ment avec la route fédérale).

Lundi 9 novem­bre : 5 heures d’ap­pren­tis­sage au su­jet de la « répéti­tion des pa­trons » avec Kim­bal.

Mer­credi 11 novem­bre : 8 heures d’ate­liers, su­jet « La bande dess­inée mex­i­caine », avec Martín Macario et Avilés Ramírez.

Les con­férences :

Le 7, Me­moma, Pro­ces­sus In House. Le 8, Kim­bal, Le de­sign est dans les dé­tails. Le 9, Erik Castillo Fal­cón, L’in­flu­ence des ex­pres­sions artis­tiques sur notre so­ciété. Le 10, Hec­tor Marin Souza, La re­vi­tal­i­sa­tion des es­paces publiques grâce à l’Art Ur­bain. Le 11, Ed­uardo Conda Pi­cazo, Le chu­chote­ment des Mu­raux. Des 15 mu­ral­istes in­vités, visitez sans faute, en bi­cy­clette (merci la Bicineta et la

Em­ba­jada de la Bi­ci­cleta), les oeu­vres pour naître, de Zed One, Inti et Je­sus Ben­itez.

Zed One est ital­ien, pop­u­laire dans son pays et au Japon. Il est pluri matéri­aux (toile, murs) et pluri tech­nique ( aérosols, de­sign, etc…). Il crée aussi bien pour les grandes mar­ques ital­i­ennes in­dépen­dam­ment. Ses chefs d’oeu­vre sont peaufinés. Ses per­son­nages imag­i­naires de clowns, fées et autres pier­rots mélan­col­iques nous obli­gent à nous remet­tre en ques­tion ainsi que la so­ciété en soit.

Inti, chilien mon­di­ale­ment connu aux in­spi­ra­tions andines, pré­colom­bi­ennes et d’avant-garde, redéfinit l’icono­gra­phie et le sym­bol­isme de ses racines pour met­tre en scène les villes latino-améri­caines avant l’ar­rivée des es­pag­nols.

Je­sus Ben­itez, de Méx­ico, mélange l’illustration, la pein­ture, le graf­fitisme, la sculp­ture et l’an­i­ma­tion. Il nous trans­porte dans un fan­tas­tique monde « végé­tal et an­i­mal » ! Un des grands maîtres ce pays.

Le con­cert de clô­ture de Pa­trick Miller sera High En­ergy! Musiques des an­nées 70, 80 et 90 !

Plus d’info ? www.dream­er­sart­fest. com; hola@dream­er­sart­fest.com; Cel: 9847456513.

Pho­tos: Dream­ers Art Fes­ti­val

Newspapers in English

Newspapers from Mexico

© PressReader. All rights reserved.