L’ASM en mode ma­chine

Monaco-Matin - - Sports - FRAN­ÇOIS PATURLE

Villeur­banne étrillé sur son par­quet, Cha­lon qui n’a pas exis­té sa­me­di soir à Gas­ton-Mé­de­cin, 10 matches et 10 vic­toires de­puis le dé­but de la pré­pa­ra­tion... La ques­tion se pose, dé­jà : qui peut ar­rê­ter le nou­veau Mo­na­co, en Pro A ? Jean-De­nys Chou­let, le coach de Cha­lon, a sou­mis une hy­po­thèse as­sez per­son­nelle : sol­li­ci­ter l’aide des ar­bitres. « On a été écra­sé phy­si­que­ment, certes. Mais je me pose des ques­tions. Peut-on dé­fendre au bas­ket comme au hand­ball ? Si on a le droit d’uti­li­ser les mains, qu’on nous le dise ». Son joueur, Jé­ré­my Nzeu­lie, n’a pas sem­blé exac­te­ment du même avis. « Au lieu de se plaindre, on au­rait dû ré­agir. On s’est fait battre sur l’agres­si­vi­té ». In­fer­nale en dé­fense, ma­chine à ré­cu­pé­rer les bal­lons et à po­ser les bases du jeu ra­pide, la Ro­ca Team im­pres­sionne et trim­balle un pa­ra­doxe : Mo­na­co n’est pas adroit. 11/39, c’est le plus faible ra­tio à 3 pts de toute la Pro A avec Or­léans. Une stat qui peut se lire de deux fa­çons : Mo­na­co a son ta­lon d’Achille, qui pour­rait lui jouer des tours un jour ou l’autre. Ou bien : si la Ro­ca Team se ba­lade sans la réus­site de loin, qu’ad­vien­dra-t-il les soirs de main chaude ? Shu­ler, Ouat­ta­ra et Gla­dyr sont tout de même des gâ­chettes avé­rées... Autre constat : à Mo­na­co, le dan­ger peut ve­nir de par­tout, et sa­me­di, Mi­tro­vic a fait beau­coup tour­ner. L’ASM a bâ­ti son ef­fec­tif en vue de la Coupe d’Eu­rope, qui dé­bu­te­ra le 18 oc­tobre par la ré­cep­tion de Franc­fort. Le cham­pion­nat, lui, se pour­suit ven­dre­di à Châlons.

Re­cord d’abon­nés 540abon­nés­pour­laP­roA,plusde300pour la Coupe d’Eu­rope : l’ASM a dé­jà bat­tu son re­cordd’abon­ne­ments.Dis­po­ni­blesde12h à 19h mar­di, jeu­di et ven­dr. à G.-Mé­de­cin.

(Pho­to J.F. Ot­to­nel­lo)

Dee Bost, un me­neur US mon­té sur res­sorts...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.